Crowley et l’occultisme britannique du XXème siècle

Lors de notre entretien de juin dernier, Pierre Barrucand avait accepté de nous relater ses souvenirs de la scène occultiste française. Une scène qu’il fréquenta assidument pendant près de quatre-vingt années et dont il est devenu l’un de ses doyens. Plus qu'un « témoin privilégié », c'est bel et bien à une sorte de « sentinelle » que nous avons à faire.... Rappelons que notre homme a été le contemporain de l’occupation nazie, de la Gestapo, qu’il fut médaillé de la Résistance, et encore aujourd'hui, ce qu’il déteste par dessus tout, c’est ce qui ressemble, de près ou de loin, à une police de la pensée, de chasse aux sorcières.

Pour visionner ce film ajoutez le au panier ou
abonnez-vous pour un accès à tout le catalogue !
31:40
Je m'abonne
À partir de 12 € / mois
15 €
Achat en VOD / 15 €

Un mal très francais, endémique même, qui depuis les Cathares, les Templiers, l’Inquisition, la Terreur, la collaboration, a souvent ébranlé notre beau pays (l'a-t'il quitté au juste ?) ; et c’est ce même souffle de liberté, de tolérance, qui le fit s'intérésser à des voies spirituelles très alternatives… .

barr occultisme britannique 1barr occultisme britannique 2

Pierre Barrucand est le premier qui importa Aleister Crowley en France !

Souhaitez-vous faire un flash-back dans ce XXème siècle pour le moins agité, savoir en quelles circonstances, il découvrit l'oeuvre de Crowley en compagnie de Robert Amadou (cf. leur revue La Tour Saint-Jacques), lors de la projection parisienne d'un film du (alors jeune)  Kenneth Anger ?

Et plus précisément, dénouer les subtiles jeux de pouvoir qui assombrirent le devenir de l'Ordo Templi Orientis (O.T.O.), donna du fil à retordre à Karl Kellner (1851-1905) et à sa suite Theodor Reuss (1855-1923), par ce même électron libre, provocateur et perturbateur nommé Aleister Crowley ?

Eléments de réponses dans cet entretien réunisant Pierre Barrucand à Jennifer Marty.

Haut