Pierre Barrucand, regard sur la scène occultiste française du XXème siècle

Jules Boucher (pierre angulaire de la très secrète confrérie du Grand Lunaire), Robert Ambelain (clef de voute française du rituel de Memphis-Misraïm), Philippe Encausse (refondateur de l’Ordre Martiniste et fils de Papus), mais aussi Robert Amadou, Claude Vigée, Roger Peyrefitte, Pierre Mariel : tous ces noms vous disent, forcément, « quelque chose ». Or savez-vous qu’en plein Paris, un vieux monsieur demeure toujours parmi nous, et qu’il a très bien connu tous ces « Maitres Passés » ? Son nom : Pierre Barrucand. Il va fêter l'année prochaine son centième anniversaire et a reçu, chez lui, notre équipe.

Pour visionner ce film ajoutez le au panier ou
abonnez-vous pour un accès à tout le catalogue !
42:06
Je m'abonne
À partir de 12 € / mois
15 €
Achat en VOD / 15 €

Officiellement « Directeur de recherches » au CNRS sur un plan civil et professionnel, sa quête personnelle, toute-à-la-fois ésotérique, occultiste et anarchiste l’a amenée à fréquenter tous les acteurs de ces sociétés secrètes.

Le dernier témoin occulaire de cette époque, riche en couleur, que le monde entier nous envie et dont, paradoxalement, la grande majorité des français n'a strictement aucune connaissance.

barrucand occultisme 1Gbarrucand occultisme france 2

Souhaitez-vous découvrir ce personnage hors norme, qui devant notre journaliste Jennifer Marty – et malgré son « âge avancé » - fume le cigare et ne rechigne pas sur un fond de cognac ! 

Un entretien rare... qui donne envie de partir méditer sur le Dolmen en Forêt de Meudon pour le prochain solstice d'été, à la suite des Boucher, Sauvage et Rouhier ! 

Nota Bene : un second entretien va paraitre dans trois mois, entretien qui portera cette fois sur la scène anglo-saxonne. Scène qu’il a bien connue et fréquentée. Pour preuve, c’est lui qui, le premier, fit connaitre les écrits d’Aleister Crowley en France !  C’était dans la célèbre revue « La Tour Saint-Jacques », mais n’en disons pas plus….

Remerciements à l'historien Emmanuel Kreis pour son aide.

Haut