Sexe et Initiation: théorie et philosophie (1/2)

« Le Sexe est la voie d’extase la plus naturelle et la plus répandue qui soit ! Si elle n’existait pas, d’ailleurs, nous ne serions plus là, depuis longtemps », nous-rappelle Jean-Pascal Ruggiu, en préambule de cet entretien. En effet, parmi les différents types d’extases (contemplative, artistique, méditative), celle du sexe est la plus facile à atteindre sans aucune espèce de discrimination sociale ou intellectuelle. Est-ce pour cette raison que nos puissants la scrutent, et la régulent avec une attention toute particulière ?

Pour visionner ce film ajoutez le au panier ou
abonnez-vous pour un accès à tout le catalogue !
1:00:46
Je m'abonne
À partir de 12 € / mois
15 €
Achat en VOD / 15 €

L’adage « qui contrôle le sexe (ou le ventre) contrôle la nation » est bien connu, mais Jean-Pascal Ruggiu n’est pas connu pour son travail sur l’anthropologie ou l’histoire des religions, non : c’est un occultiste chevronné.

Il va donc naturellement nous orienter vers ce qui le passionne depuis plus de quarante ans : la question des pouvoirs cachés, d’essence magique, qui seraient sous-jacents dans l’union sexuelle. Et ces pouvoirs, s’ils sont bien connus depuis longtemps, sont toujours mis en pratique par certains individus… On quitte là le monde connu, celui de « l’homme de la rue » pour entrer dans celui des « initiés ».
ruggiu sexe initiation 1 1ruggiu sexe initiation 1 2

Kundalini Yoga, Tantra et Hiérogamie : le Sexe et le Sacré sont-ils si dissociés que cela ?

Jean-Pascal Ruggiu, dans ce premier volet théorique et philosophique consacré à la magie sexuelle va vous révèler ici quelques finalités de ces pratiques : quête d’immortalité, union des polarités, prolongation du plaisir, conception d’un enfant « astralement prédestiné ». Il nous apprend que depuis l’Egypte ancienne et la Grêce : la divination du corps par la sexualité est admise, et qu'elle s'incrit dans une ascèse stricte, longue et exigeante. Une vision novatrice, peu connue et assez éloignée des deux millénaires de conditionnements judéo-chrétiens qui nous ont laissé entendre que le « Sacré » était hors de nous, et ne se trouvait que dans les édifices construits par la main de l'homme….

Le Corps de l’homme, un athanor possible ?

Nous apprendrons au cours de cet entretien que le mot « génital » provient de la même racine étymologique que celle de « génie (génius) » et l’os de forme pyramidale qui lui face dans cette partie de notre corps se nomme « sacrum (sacré) ».

Ne trouvez-vous pas ces deux coïncidences riches de significations ?

Haut