Il nous présente ensuite succinctement l’histoire de l’alchimie qui serait née en Egypte dans l’antiquité. Il évoque à ce sujet l’un des textes fondateurs de l’alchimie, à savoir la fameuse Table d’émeraude, qui décrit symboliquement le rapport qui unit le très haut et le très bas : le cosmos et la terre …. D’où la difficulté d’entrer dans cet art qui consiste à séparer (puis à réunir) le visible de l’invisible, le subtil de l’épais, le pur du vil, le plomb de l’or … et ce "pour l’accomplissement et le miracle d’une seule chose".

histoire de l’alchimiegrandes figures de l’alchimie médiévale

Alain Queruel revient ensuite à une époque plus proche de nous, en évoquant quelques grandes figures de l’alchimie, médiévale tout d’abord avec Nicolas Flamel, XIVème (dont la fortune ne serait pas due uniquement à ses pratiques alchimiques), puis de la Renaissance, XVIIème, avec le personnage de Sethon, un noble écossais qui aurait réussi à transmuter le plomb en or selon un processus de teinture qui n’aurait été en fait qu’une simple coloration…

Il nous rappelle aussi que l’un des plus grands savants du XVIIIème siècle, Isaac Newton, se livrait à des expériences sur le régule d’antimoine qui aurait eu des propriétés magnétiques intéressantes, sans avoir réussi toutefois à obtenir la transmutation.

Enfin, il évoque des figures plus modernes, telles que Canseliet, Fulcanelli ou Berthelot qui firent redécouvrir l’alchimie au XIXème et XXème siècle.

Ainsi, outre une terminologie commune, les planches, la distinction entre opératifs et spéculatifs, l’érosion de l’égo, l’oeuvre au noir, l’abandon des métaux, la notion de VITRIOL (littéralement "Visita Interiora Terrae Rectificando Occultum Lapidem : visite l'intérieur de la Terre et en travaillant tu trouveras la pierre cachée") : au-delà de ce vocable extérieur et exotérique : quels sont les véritables liens qui unissent la Franc-maçonnerie à l’Alchimie ?

Réifier l’homme, le mener sans dogme ni contrainte, à retrouver, épouser, sa part de supra-humanité (cf l’Initiation) et bâtir son temple intérieur, stable et durable, n’est-ce pas là le leitmotiv qui animent ces hommes et femmes "libres" ?

Eléments de réponses d’Alain Queruel dans cette intervention de 37 minutes …