Le corps qui soigne et l’âme qui guérit

Avec son ouvrage, paru en 1994, « Dis-moi où tu as mal, je te dirai pourquoi », Michel Odoul fut l’un des premiers* en France à participer à la prise de conscience du grand public de l’interaction entre le monde des émotions et les maladies. « Une émotion peut blesser un organe », nous rappelle-t-il ainsi en introduction de cet échange. S’appuyant sur la perception du corps issue de l’énergétique chinoise (5 éléments, 5 structures énergétiques, 5 organes majeurs, 12 méridiens organiques),

Pour visionner ce film ajoutez le au panier ou
abonnez-vous pour un accès à tout le catalogue !
58:32
Je m'abonne
À partir de 12 € / mois
15 €
Achat en VOD / 15 €

il établit ainsi une grille « responsabilisante, mais non culpabilisante » des liens consubstantiels, selon ses propres mots,  qui unissent le corps à l’esprit.

odoul michel corps ame 1odoul michel corps ame 2

Quand on parle à l’un, il y a « l’autre » en même : la guerre doit-être finie, en nous-même…

Au cours de cet entretien, Erik Pigani proposera à Michel Odoul d’aller dans des retranchements moins habituels pour lui : vers « une vision holographique » du monde, vers « une pensée magique englobant subtile et invisible » ou encore la prégnance de cet énigmatique « unus mundus », cher à Carl Gustav Jung, sera aussi abordée.

Un chemin pratique, empli de sagesse, de pacification intérieure, visant à mieux connaitre et systématiser les « rouages » de ce tandem corps / esprit, entre cet esprit « véhicule de ce corps »  et de cet esprit, « animant ce corps et s'incarnant dans l'ici et maintenant »...


* nous pensons aussi, et Michel Odoul y fait référence au cours de cet entretien, aux travaux d’Annick de Souzennelle     .

Haut