Paul Gauguin et Joséphin Péladan, du primitivisme au Jardin d’Eden

L’observation de la nature, la compréhension de ses lois questionnent, émerveillent parfois, scientifiques, philosophes et mystiques. Quelles sont ces forces qui se déploient simultanément devant mes yeux ? Dans ce théâtre qui s’ouvre à moi, pour quelques scènes, ne suis-je qu’un simple spectateur, passif mais attentif, ou bien un acteur ? Devant la diversité des filtres, et chemins, qui tentent de répondre à ces questions (religions, philosophies etc..) certains artistes ont fait le choix d’interroger « la pureté originelle ».

Pour visionner ce film ajoutez le au panier ou
abonnez-vous pour un accès à tout le catalogue !
23:32
Je m'abonne
À partir de 12 € / mois
Achat en VOD / 15 €

Leur ambition : retrouver cet état premier, « primordial », vierge de toute souillure. Nous sommes alors fin XIXème, en plein mouvement « fin de siècle », annonciateur et contemporain du décadentisme

rapetti peladan 1rapetti peladan 2

« Gauguin, depuis son exil et ses îles, a introduit le primitivisme dans l’art moderne »
« L’influence de Péladan est énorme, de d’Annunzio jusqu’à Joseph Beuys, en passant par Breton »

Péladan et Gauguin sont nés à dix ans d’intervalle (1858 et 1848). A l’instar d’un Jules Barbey d'Aurevilly (né en 1808), tous deux ont poussé leur exigence, où l’absolu tutoie l’esthétisme, à organiser leur vie dans et selon leur art. Un « art total » qui les a emmené très loin, tant sur un plan géographique que spirituel…

rapetti peladan 3rappetti peladan 4

Rodolphe Rapetti, conservateur général du patrimoine, intervient ici en clôture du colloque « Péladan, l’art et l’avant-garde ». Spécialiste réputé du symbolisme, il nous indique ici les « fils invisibles » qui unissent les arts de Gauguin et Péladan….

Enregistrement effectué lors du Colloque « Péladan, l’art et l’avant-garde », organisé par Daniel Guéguen
à la Bibliothèque nationale de l’Arsenal (Paris IVe., conservateur du « fonds Péladan »), le 25 mars 2019.

Haut