Un concert du VIème siècle avant notre ère : Kataulein, Eros par l’ensemble Melpomen

La musique accompagnait tous les moments importants de la vie de nos anciens : célébrations, rituels, défilés, festivités et combats. Si archéologues et chercheurs en musicologie ont retrouvé les pièces « en dur » de ces instruments (os, métal), nos connaissances sur ces instruments et les sons qu’ils produisaient demeurent fragmentaires : toutes les matières organiques (peaux, bois, cordes etc) n’ayant pas résisté à l’épreuve du temps.

Pour visionner ce film ajoutez le au panier ou
abonnez-vous pour un accès à tout le catalogue !
1:05:42
Je m'abonne
À partir de 12 € / mois
15 €
Achat en VOD / 15 €

Comment, dès lors, peux-ton reconstituer précisément ces instruments, recréer ces sons ?

melpomen concert 1melpomen concert 2

Le Suisse Conrad Steinmann, son ensemble Melpomen, et l’atelier Paul J. Reichlin ont recréé ces instruments du VIème siècle avant notre ère !

Nous découvrons ainsi ces instruments, imaginées il y a plus de deux milles cinq cents ans sur les rives de la méditerranées : aulos, rhomboi, tympanon, lyre, barbitos, cythare, kymbala, krotala et seistron…

melpomen concert 3melpomen concert 4

« Kataulein » : Platon, déjà, vantait les pouvoirs d’état de conscience altérée dus à l’Aulos, supérieurs au vin et à la philosophie

Sur scène : Conrad Steinmann, Arianna Savall, Giovanni Cantarini, Martin Lorenz. Introduction par Anne-Françoise Jaccottet (Université de Genève, Sciences de l’Antiquité)

Titres, voix et instruments :
Début : akoúsate/kroúsis: aulos et rhomboi
Psaphrodita 7’39‘‘ - 14‘25‘‘ aulos, voix (Arianna Savall) et tympanon
Kythera 14’25’’-17‘54‘‘ voix (Giovanni Cantarini), lyra et tympanon
Bíos 18’40’’ – 21‘02‘‘ voix (Arianna et Giovanni) et barbitos et kithara
Embubu 21‘03‘‘ – 22‘32‘‘ aulos sumérien
Eros 23‘05‘‘ – 23‘41‘‘ voix (Arianna) et tympanon
Máter 23‘41‘‘ – 26‘53‘‘ voix (Arianna) et aulos
Lýkos 26‘56‘‘ – 30‘19‘‘ voix (Giovanni) et tympanon
Órigmos 30‘19‘‘ – 31‘01‘‘ aulos
Eléna 31‘02‘‘ – 35‘10‘‘ voix (Arianna), aulos et barbitos
Naí 35‘19‘‘ – 39‘08‘‘ aulos et tympanon
Diálogos 39‘12‘‘ – 40‘42‘‘ aulos et barbitos
Dóra 40‘42‘‘ – 43‘10‘‘ voix (Giovanni et Arianna), aulos et tympanon
Théognis 43‘10‘‘ – 48‘28‘‘ voix (Giovanni), kithara, aulos et kymbala
Makróteros 48‘28‘‘ – 51‘33‘‘ tympanon
Móna 51‘42‘‘ – 55‘‘03‘‘ voix (Arianna) et barbitos
Ónar 55‘04‘‘ – 58‘33‘‘ kymbala et voix (Giovanni)
Gaía 58‘35‘‘ – 01.0‘1‘‘ aulos, tympanon et voix (Arianna et Giovanni)
Téttix 01.01‘55‘‘ – voix (Arianna et Giovanni), krotala et seistron

Liste des instruments, par ordre d’apparition :
Aulós (anche battante) d’après l’aulos de Paestum (Museo Nazionale de Paestum), vers 480 av. n. è par Paul J. Reichlin
Auloí de type flûtes, d’après des modèles des environs de 500 av. n. è., par Paul J. Reichlin
Kálamos- Aulói (anche battante), d’après des modèles égyptiens et des représentations vasculaires attiques du 6ème s. av. n. è. par Paul J. Reichlin
Bárbitoi d’après des représentations vasculaires attiques et des vestiges de Paestum vers 480 av. n. è., par Paul J. Reichlin et Anastasios Koumartzis
Lýra D’après la lyre Elgin au British Museum, vers. 480 v. Chr., par Chrestos Terzis
Kithára d’après des représentations vasculaires (New York et Berne) vers 500 av. n. è. par Julian Behr
Seístron d’après le sistre de la tombe de Toutankhamon (1326 av. n.è., musée égyptien du Caire), par Markus Uhl et Paul J. Reichlin
Krótala d’après des représentations vasculaires attiques vers 500 av. n. è. par Paul J. Reichlin
Kýmbala, d’après un original du Lorestan (collection privée), vers 800 v.Chr., par Markus Uhl
Kýmbala, d’après un original de Dimitsana/Peloponnes (Musée national d’Athènes) vers 500 av. n. è., par Markus Uhl.
Rhómboi, d’après un modèle de Chios, vers 500 av. n. è., par Thomas Brupbacher

Remerciements aux sponsors qui ont rendu possible ce concert :
Université de Genève, département des sciences de l’antiquité, Fondation Schmidheiny, Fondation Famille Sandoz.

Concert enregistré à l’INHA, Paris, en septembre 2018, colloque international « Les mystères au IIe siècle de notre ère : un mysteric turn ? » organisé par Nicole Belayche (EPHE, PSL / AnHiMA), Philippe Hoffmann (EPHE, PSL / LEM) et Francesco Massa (Université de Genève), auxquels nous adressons nos remerciements.

Haut