La Musique des Sphères : introduction

Le mot « Cosmos » renvoie à une notion d’ordre et d’harmonie. L’homme, depuis ses premiers pas « debout » et surtout « conscient » (réduire ce statut au seul « Sapiens » serait inexact), s’interroge non seulement sur la place que lui-même occupe au sein de cet espace vertigineux, mais encore, et surtout, sur la possible existence de certaines lois, de certains principes, qui régiraient cet ordre. Derrière cette cohérence : se cacherait-il une intelligence ; naturelle ? Passant outre ses propres limitations sémantiques et conceptuelles, qu’il sait, par essence, anthropomorphiques, l’homme tente de répondre à cette interrogation en usant du terme de « Dieu », de « Grand Horloger », ou de « Grand Architecte ». Pythagore, quant-à-lui, a répondu : « Nombre ».

Pour visionner ce film ajoutez le au panier ou
abonnez-vous pour un accès à tout le catalogue !
1:04:26
Je m'abonne
À partir de 12 € / mois
15 €
Achat en VOD / 15 €

Le chef d’orchestre Patrick Crispini nous présente ici ce lien subtil, qui unit les nombres aux vibrations du cosmos : la Musique des Sphères

crispini musique spheres 1crispini musique spheres 2

Même le grand Léonard de Vinci se demandait « Est-ce que les cieux font son, ou non ? »

Sixte, quinte, quarte, octaves, grave, aigu, par une subtile alchimie entre un axe horizontal (mélodie/ contre-point) et un axe vertical (l’accord), Patrick Crispini nous présente, dans ce premier volet introductif, les nombreux « outils » dont le compositeur dispose pour façonner son œuvre.
Une œuvre qui puise son inspiration dans l’observation des mystères de la Nature, de ses éléments et que Patrick Crispini considère comme une allégorie du très-haut.

crispini musique spheres 3crispini musique spheres 4

Le romantisme, la métaphysique : au diapason du « quantique » ?

Souhaitez-vous comprendre comment l’harmonie constitue « la clef magique de résolution de toute dissonance » ?

Pourquoi et comment « l’univers est fréquencé » ?

Un premier échange pour découvrir cette amplitude insoupçonnée des sons qui prend tous les traits d’une invitation nietzschéenne au dépassement de sa condition humaine.... Pour, peut-être, se rapprocher un peu plus des étoiles ?

Haut