Sacralité et symbolique du Cerf

Depuis des temps immémoriaux, l’homme entretient avec certains animaux des rapports pour le moins irrationnels. Irrationnels car combinant deux tendances apparemment contradictoires : la première tend vers la prédation et découle des impératifs matériels de sa propre préservation, et la seconde tend vers une forme de vénération, proche de la déification. Le Cerf concentre sur lui, justement, ces deux tendances, où certains verraient sans mal une signature à la « Totem et Tabou ».

Pour visionner ce film ajoutez le au panier ou
abonnez-vous pour un accès à tout le catalogue !
41:35
Je m'abonne
À partir de 12 € / mois
15 €
Achat en VOD / 15 €

En effet, cet élégant cervidé accompagne de manière très étroite, mais toute aussi discrète, le chemin de l’homme depuis fort longtemps comme l’attestent les nombreux ossements et fresques pariétales. 
Revoir si besoin notre documentaire sur « L’âme secrète de l’Ardèche » qui nous replonge trente-cinq mille ans en arrière, dans la Grotte Chauvet, période aurignacienne….

De l’Aurignacien, en passant par les Rois de France, jusqu’à YouTube aujourd’hui….

laurant cerf symbolique 1laurant cerf symbolique 2
En 2017, l’historien Jean-Pierre Laurant fît paraitre, avec Thierry Zarcone, l’ouvrage : « Le Cerf, une symbolique chrétienne et musulmane » (Les Belles Lettres Ed.). Un ouvrage richement documenté qui retrace les rapports et la symbolique que l’homme a entretenu – et entretient toujours - avec cet animal.
Dans le cadre de cette communication (Politica Hermetica) nous apprendrons ainsi que certains rois de France se faisaient enterrer dans une peau de cerf et que la cyclicité de la pousse (et perte) de ses bois lui a toujours conféré une place « à part » dans le bestiaire des hommes.

D’ailleurs, aujourd’hui encore, à l'heure des réseaux sociaux, ce sont bien les traques de cerfs qui sont partagées ennombre.... Pas celles des sangliers… !

laurant cerf symbolique 3laurant cerf symbolique 4

Souhaitez-vous remonter le temps, et par la même occasion, sonder notre inconscient collectif pour découvrir les secrets de cet animal « antenne », par ses bois, gigantesques « capteurs osseux » ?

Est-ce grâce à cette particularité anatomique que les hommes d'hier lui ont reconnu cette noble vertu qu'est la prudence ?

Haut