Est-ce là une sorte de message, nous indiquant que le beau et le caché sont intimement mêlés l’un à l’autre et qu’ils demeurent malgré notre aveuglement, imperturbablement « devant notre nez » » ? 

leturgie versailles 2 1leturgie versailles 2 2

Ouvrir nos yeux et nos cœurs, tel serait le message de ces jardins.

Claudine Léturgie-Blanquart, toujours en compagnie de Kevin Meunier, nous le confirme en empruntant une image chère à Jean Cocteau, poète orphique, ces jardins sont une invitation pour « aller de l’autre côté du miroir »…

leturgie versailles 2 3leturgie versailles 2 4

A travers trois voyages, les quatre continents, les quatre saisons, les quatre tempéraments, les quatre poésies et en parcourant un bestiaire féérique nourri de références hermétiques (le feu des lézards s’associant à l’eau des grenouilles) souhaitez-vous comprendre les différentes étapes pour accomplir ce  « franchissement » ?

Un aller-simple dans ce monde féérique – mais perceptible - de l’initiation.

Un monde où seul l’œil doit être « bien affûté » pour y percevoir ce « caché » et où l’observation de la nature, la pratique des arts et des vertus peuvent nous conduire à ce niveau de « connaissance universelle » que la Renaissance appela avec force...