L'art est ce qu'il y a de plus réel

Le génie créateur naît de l’union de l’âme et de l’esprit comme le démontre l’irruption, en l’âme du héros proustien, d’une Joie libératrice lui permettant de répondre, enfin, à sa vocation d’écrivain. Par la conversion des habitudes mentales qu’elle exige, la lecture du livre intérieur et sa traduction qui est l’œuvre, va nourrir, en l’âme, l’ « homme affranchi de l’ordre du temps ».

Pour visionner ce film ajoutez le au panier ou
abonnez-vous pour un accès à tout le catalogue !
43:40
Je m'abonne
À partir de 12 € / mois
15 €
Achat en VOD / 15 €

C’est celui-ci qui inspire à l’auteur  – encore lié à un corps mortel – aussi bien une composition que des images reconduisant le lecteur à une profondeur où son âme, à son tour, ne peut que s’ouvrir à ce qui la dépasse, et qui n’est pas de l’ordre du temps.

laguerie_art_reel_1laguerie_art_reel_2
Partagez-vous l’idée de Marcel Proust; selon laquelle « l’art est ce qu’il y a de plus réel, la plus austère école de la vie, le vraiJugement Dernier… » ? A vous de vous faire une idée dans cette conférence de 43 minutes, filmée au Collège des Bernardins et qui est la suite du premier Volet « Les deux portes de l’âme »
Cette conférence s’est tenue dans le cadre d’un hommage au Peintre T'ANG HAYWEN organisé par Madame Hèlène de Laguérie

Haut