Protée, l'insaisissable devin 1/5

« A la différence du prométhéen, le protéen n’invente rien. Sa particularité : il révèle ce que les autres ne voient pas, et c’est immense ! » nous-dit Luc Bigé. Protée, fils d’Océanos, est un dieu marin qui garde les phoques de Poséidon sur l’île de Pharos (île qui donnera le mot « phare » et dont Luc expliquera ici la symbolique). Couleur d’écume et d’algue, Protée a un don de divination.

Il peut en effet voir le passé, le présent et l’avenir. Problème : il déteste qu’on lui pose des questions, et sa façon de fuir les curieux est pour le moins originale ; il est capable de se transformer en lion, sanglier, arbre, cerf, panthère, eau ou feu afin d’échapper à toute question.

Pour visionner ce film ajoutez le au panier ou
abonnez-vous pour un accès à tout le catalogue !
39:49
Je m'abonne
À partir de 12 € / mois
15 €
Achat en VOD / 15 €

Ce polymorphisme spontané (que l’on retrouve dans la manifestation des archétypes ou dans tout type de signes venant « d’en haut »), a donné naissance au terme « protéiforme », en hommage à Protée.

Le roi de l’évasion, et illusionniste, Houdini ainsi que le charismatique Bill Clinton sont nés tous deux avec une conjonction Neptune-Mars…

Protée, autrement appelé « le vieillard de la Mer » est en résonance symbolique avec la planète Neptune - représentée par un trident – ainsi qu’avec le signe des Poissons. Mais, chose surprenante, il est aussi en lien avec Saturne. Un alliage hétéroclite car associant deux composantes apparemment antinomiques : « l’infinitude » et « la limite ».

luc bigé protée psychologique spirituelluc bigé protée psychologique spirituel

Une ambivalence dont Luc nous dressera les subtiles contours, tant sur un plan narratif, psychologique, que spirituel…

Dans ce premier volet consacré au mythe de Protée, Luc va donc tout d’abord, comme à son habitude, « interroger les personnages ». En second lieu, il analysera « les briques symboliques de l’histoire ». Enfin, il envisagera des corrélations avec d’autres personnages « plus discret, encore, que Protée, mais qui lui ressemblent ».

Invisibilité, transparence, charisme… Peut-être êtes-vous porteur de cette signature sidérale ?

Faut-il, vous-aussi, vous capturer par surprise afin d’éviter que vous ne vous transformiez et, ainsi immobilisé(e), n’acceptiez de rendre vos oracles ?

Plus globalement : de quelle signification cette insaisissabilité, caractéristique du protéen, est-elle le germe ?

Haut