Hergé chez les initiés 1/3: la réalisation du Moi

Comment expliquer le succès phénoménal, et surtout pérenne, de ce petit reporter, Tintin,  né en 1929 qui « gagne tout le temps sans jamais combattre » et qu’Hergé qualifiait lui-même de « chevalier » ?

Scénariste de génie, écologiste avant l’heure et humaniste, Hergé fut passionné par le paranormal et lecteur avisé des œuvres du psychanalyste Carl Gustav Jung.

Jacques Fontaine décrypte dans ce premier opus vidéo le sens profond  qui se cache derrière les ouvrages « Le secret de la licorne » et « Le trésor de Rackham le rouge » en distinguant les trois niveaux de lecture : narratif, culturel et relevant de la structure.

Pour visionner ce film ajoutez le au panier ou
abonnez-vous pour un accès à tout le catalogue !
59:39
Je m'abonne
À partir de 12 € / mois
15 €
Achat en VOD / 15 €

La structure même de l’œuvre d’Hergé, et ces deux albums en particulier,  se révèlent être profondément initiatiques : selon l’auteur, Hergé s’est appuyé, sciemment, sur des symboles, des mythes et  des archétypes que l’on retrouve dans toutes les traditions. C’est la raison de l’universalité de son œuvre.

fontaine_1_herge_initie_2fontaine_1_herge_initie_1

Ces deux albums sont ainsi placés sous le signe de « l’eau » et du « Petit Œuvre » qui sont les premières étapes de tout processus initiatique,  notamment en Franc-maçonnerie

Cet exposé soulève de nombreuses questions, passionnantes :

  • Quel message se cache-t-il derrière la partie « émergée » de l’iceberg que sont les multiples aventures de Tintin ?
  • Hergé était-il initié ? Sommes-nous en présence d’un message ésotérique qui nous révèle l’aspect invisible de l’évolution de l’être ?
  • L’inspiration d’un artiste vient-elle de sa propre conscience, de sa propre volonté. Ou bien au contraire provient-elle de la collision, d’un Euréka, entre un parcours de vie individuel et l’inconscient collectif, qui relève de la psychologie des profondeurs (CG Jung) et des archétypes ?

A vous de vous faire une idée, dans cet exposé de 60 minutes. A noter qu’un second opus abordera « Les sept boules de cristal » et « Le temple du soleil ».

Haut