Emmanuelle Martin

Emmanuelle Martin a étudié pendant dix ans le chant Carnatique auprès de T.M. Krishna dans la ville indienne de Chennai. Elle est l’une des rares occidentales à avoir atteint un tel niveau d’excellence dans cet art traditionnel. Elle voyage à présent entre l’Inde, la France et les Etats-Unis où elle se produit, enseigne et continue son apprentissage. Nous aurons peut être le grand privilège d’entendre Emmanuelle Martin chanter à Paris au cours de l’année qui vient.

Voici la manière dont elle présente la musique Carnatique:

La musique Carnatique est la musique classique de l’Inde du Sud. C’est une tradition très ancienne. Elle trouve son origine dans le Sama Veda (l’un des grands textes sacrés de la religion hindoue) dont les origines remontent à environ 4000 ans. Sa forme actuelle ne date cependant que du 12ème siècle.
Tout comme la musique classique de l’Inde du Nord (musique Hindoustanie) la musique Carnatique se base sur les principes du Raga (mode mélodique) et du Tala (cycle rythmique). La principale différence entre les deux traditions vient de ce que la musique Carnatique accorde une place aussi grande à l’improvisation qu’aux compositions. Elle diffère en cela de la musique Hindoustanie où l‘improvisation occupe une place prépondérante.

La musique Carnatique est primordialement axée sur l’expression vocale. Son immense richesse vient de ce qu’elle est enracinée dans une tradition orale qui se transmet exclusivement de maître à disciple depuis des millénaires. Ce style musical offre des possibilités créatives infinies. L’apprentissage de la musique Carnatique est long et demande beaucoup de persévérance et de ténacité.
Les compositions interprétées aujourd’hui sont, pour la plupart, l’oeuvre de trois compositeurs du 18ème siècle: Tyagaraja, Mutthuswamy Dikshitar et Syama Sastri, que l’Inde a élevé depuis au rang de saints. Ces oeuvres ont été écrites en sanskrit mais aussi en telugu et en tamoul (dialectes de l’Inde du Sud).
La musique Carnatique nous touche parce qu’elle possède une dimension sacrée très subtile. Elle crée en nous une ouverture indéfinissable pour les sens.

source: https://workprojectsassocies.wordpress.com/2014/03/06/emmanuelle-martin/

Toutes les vidéos de Emmanuelle Martin