Emmanuel-Yves Monin

Au fil de ces trente dernières années et, en général, toujours bien avant que ces thèmes de base de notre Patrimoine ne deviennent « à la mode », Emmanuel-Yves Monin nous a présenté les Pivots essentiels, les Clefs de notre Civilisation, de notre véritable Patrimoine européen (ou universel ?) :

le Celtisme, avec ses Cérémonies, les Enseignements de chaque Elément de la Nature, ses Clans de Femmes sauvages, ses Animaux totémiques, et la Vénerie, ce grand Art de la Chasse sacrée...Le Moyen âge, ensuite, avec ses Héros, de Gauvain à Don Quichotte, ses paroles de sagesse éternelle... Tout cela transcrit en Calligraphie, revalorisant ainsi cet art qui maintient le sens hiéroglyphique de chaque lettre française et rend conscient de la Langue des Oiseaux, chère aux Alchimistes...

L’auteur nous fait écouter le Son édifiant que l’on perçoit dans le Désert, puis il nous conduit à l’Archétype du Couple : les Chants de tous les Troubadours et Fidèles d'Amour du monde en furent l'expression universelle! Ils sont méthodiquement répertoriés grâce à cette Structure de « Dodécalogie », exposée dans un autre ouvrage, qui nous permet d'aborder, avec la Trans-disciplinarité, la vision de la grande architecture de tout!...

Deux livres nous exposent la symbolique de la Licorne, dans ses multiples représentations et significations, cet animal fabuleux lié au Mythe de la « Mère universelle » venu du fond des âges... Et tant d’autres symboles sont décryptés ! Dans " Le Petit Prince » de Saint-Exupéry : la Rose, les Volcans, le Désert, le Mouton, les Astéroïdes... Dans l’œuvre de George Sand, avec ses personnages inoubliables (Chevalier, Femme celte, Artiste, Homme nature, Amoureux, Brigands...) . Et ceux, encore, visibles sur les Sculptures de style « Renaissance » des Châteaux ou des immeubles européens... Et même dans les Chansons d’Elvis Presley dont les messages rejoignent parfois ceux des Illuministes du XIX ème siècle !

Les livres d'Emmanuel-Yves Monin sont toujours très "spéciaux" et innovateurs ! Les magnifiques illustrations du Manuscrit des Paroles du Druide, du Clan des Femmes sauvages et des deux Bréviaires du Chevalier ont remis à l’honneur les talentueux graveurs du XIX ème siècle et les enlumineurs médiévaux; sans oublier le fait que, grâce à de nombreux de ses ouvrages composés à la main, l’Art de la Calligraphie fut relancé en France, dans les années 80 où l’auteur l’enseigna à de nombreux futurs calligraphes qui, depuis, firent école! C’est l’un d’eux qui inventa une calligraphie très "arabisante" pour transcrire le Son du Désert! Certains instituteurs se servirent alors de ces ouvrages, tout simplement comme modèles d’écriture gothique pour leurs élèves, rien d’autre n’existant à l’époque en France pour cela !

L’origine de tels livres ?

L’auteur, qui donnait alors des conférences et des stages sur les sujets pré-cités, avait été sollicité pour rassembler leurs contenus; et la fabrication de ces Recueils, à la manière ?facile? des Grimoires du Moyen âge, avec les clous de couverture pour assurer la reliure des pages, fut longtemps l’image de ?marque? des Editions du Point d’Eau, une Association 1901 sans but lucratif qui les éditait, les ventes servant à imprimer d’autres de ses ouvrages! Et toujours dans l’esprit du "Compagnonnage", par amour du travail "bien fait"...

Un imprimeur, réalisant cela lui aussi, n’offrit-il pas l’impression en couleurs du tome 2 du Bréviaire du Chevalier pour faire ainsi son propre "chef d’œuvre"?

Quittons ce plan « extérieur » jugé cependant d’extrême importance pour l’auteur (de même que l’on s’habille comme l’on s’estime, de même que l’on n’enveloppe pas un cadeau, pour l’offrir, dans du papier journal !...) et toujours fort apprécié par les lecteurs et les critiques (le CALCRE, Association d’Information des Auteurs, notait ces Editions d’un 10 sur 10 !...)

Les 19 ouvrages de Emmanuel-Yves Monin furent, pour la plupart, plusieurs fois réédités… Comment se démoderaient les « vérités » qui y sont exposées? Elles demeurent, évidemment inaltérables et sont d’éternels propulsifs pour approfondir nos propres pensées, pour dépasser nos « idées fixes », pour découvrir les axiomes de base de « Tout ».

À la manière des traditions universelles, l’œuvre de Emmanuel-Yves Monin se divise en Enseignements “directs” et en Commentaires: les premiers offrent les courants d’Idées de nos grandes époques culturelles ou cultuelles: Celtisme, Moyen âge, Nomadisme, Renaissance, Primitivisme... Les secondes en exposent le fondement, les Structures, pour en dégager l’Unité universelle et éternelle, que ce soit par l’intermédiaire de l’Ecriture des lettres, considérées comme Hiéroglyphes et Aides-mémoire, de la Langue des Oiseaux chère aux Alchimistes ou de la Dodécalogie, cette “structure absolue” tout-englobante.

Une recension méthodique des éléments-symboles et des vecteurs analogiques de l’Existence tout entière va permettre, ensuite, de classer, pour les étudier, tous les messages des grands écrivains ou des divers chefs d’œuvres de notre patrimoine. Nous décrypterons ainsi, avec les ouvrages de l’auteur, le célèbre “Petit Prince” de Saint -Exupéry ("L'Esotérisme du "Petit Prince"), tous les romans et les lettres de George Sand ("George Sand troubadour de l'éternelle Vérité"), les romans de chevalerie de la table Ronde, Don Quichotte, le Voyage du Pèlerin de Bunyan, les poèmes et traités d’Amour de tous pays (ou presque !)... et même les chansons américaines chantées par Elvis Presley ! Nous analyserons, ce faisant, la symbolique païenne, chrétienne, islamique et bouddhiste, en réalisant les points communs essentiels et leur identique message “de vie” dans ces ouvrages ou dans d’autres, plus concrets : les Sculptures (des châteaux de Raray, de Anay et autres “lieux de pouvoir” de Catherine de Médicis...), les Tapisseries (de la Dame à la Licorne) et l’Art “vénusien” de la Vénerie...

Une ligne de force pérenne chez cet auteur : exposer les ”vérités universelles” qui relient tous les humains, au-delà des divergences, certes, mais surtout au-delà de la “bonne volonté” , dans le “juste vouloir”, l’Intelligence réconciliatrice de toutes dualités, l’Unité par excellence !

S’être plongé dans ces livres conduit à revoir en soi des évidences inaltérables, nos intimes certitudes souvent refoulées d’avoir étés bafouées par l’à-peu-près et la bêtification ambiante ; cela nous pousse à voir combien nous refusons de réellement penser, nous contentant souvent de répéter ce que l’on dit partout, utilisant des mots sans véritablement en connaître le sens, raisonnant sans rigueur intellectuelle !

Alors, un regard conscient de notre subjectivité, donc plus “objectif, va nous permettre de découvrir cet “essentiel invisible aux yeux”: le Désert, le Trésor, les Moutons, les Volcans, une Rose, les Déesses, les Héros, le Graal, les Animaux nous apparaissent alors dans leur nature originelle, comme forces énergétiques à l’intérieur de nous, porteuses de sens, d’émotions personnelles pour notre ouverture à un au-delà des choses; cette vision nous insuffle un enthousiasme “ transcendantal”, une meilleure connaissance de notre moi véridique.

Les phrases de tous livres, les paroles des chansons, les sculptures, les images deviennent toutes ainsi vivantes, porteuses d’un message qui élève (anagogique), qui apporte une jubilation en nous : la découverte de l’essentiel, du Principe unificateur; ce qui conduit à percevoir le message de toute “création” et, ainsi, les motivations profondes de tous les êtres humains qui nous entourent en amont de leurs Cérémonies, Chants, Danses, Rituels, Cultes, Recherches, Quête de la “Vérité”, Désirs du Couple, de l’Unité, de l’Amour des Animaux, de leurs semblables, de la Chasse même ; de leurs besoins du Désert… Jusqu’au sens de l’Art et de l’existence tout entière !

Son site: http://e.y.monin.free.fr