Elisabeth Dufourcq

Élisabeth Dufourcq est haut fonctionnaire français, ancienne secrétaire d'État à la recherche (de mai à novembre 1995). Née Lefort des Ylouses, est née le 7 décembre 1940 à Boulogne-Billancourt (Seine). Elle a mené ses études secondaires au lycée Jean de La Fontaine à Paris, et ses études supérieures à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et Paris VI - Pierre et Marie Curie. Diplôme de Institut d'études politiques de Paris, maitrise d'histoire, CAPES d'histoire et géographie,doctorat de sciences politiques, habilitation à diriger des recherches, diplôme d'études approfondies en santé publique et pays en développement.

Elle est l'épouse de Bertrand Dufourcq, Ambassadeur de France, ancien secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, Président d'honneur de la Fondation de France.

Vie professionnelle

Chargée de mission à la société d'études et de développement de l'Algérie (1961-1962), professeur d'histoire et géographie au lycée d'Ivry (1973) au lycée Claude Monnet à Paris (1974), au lycée de Saint-Cloud (1978).

Chargée de mission, responsable du bureau de développement des échanges scientifiques avec l'Amérique du Nord au ministère des Affaires étrangères (1979).

Chargée de mission à l'Inserm, chef du cabinet du directeur général de l'Inserm (1980-1982), puis chef du bureau de développement de la recherche médicale dans les pays du tiers monde (1982-1985).

Ingénieur de recherche dans l'unité Inserm 313 « maladies tropicales et sida » (1988-1995 ), membre de la commission scientifique spécialisée Inserm « épidémiologie et santé publique » et de l'intercommission « recherche clinique » (1991-1995).

Chargée de cours (Histoire des Missions) à la faculté de théologie de l'Institut catholique de Paris (de 1995 à 2005).

Secrétaire d'État à la Recherche (1995).

Inspecteur général des affaires sociales (1996-2006) Rapports, notamment sur Tuberculose et SIDA en Afrique, contrôle de la Fondation pour la Recherche médicale, contrôle des marchés publics de l'Assistance Publique Hôpitaux de Paris, rapport sur la création de l'École des Hautes Études en Santé Publique. Rapport avec le docteur Françoise Lalande sur les éléments du corps humain en milieu hospitalier( Documentation française ) Nommée par le Premier Ministre Haut fonctionnaire au développement durable pour les ministères sociaux (santé-travail). Rapport pour le ministre du travail sur la Responsabilité Sociale des Entreprises ( avec Geneviève Besse), rapport complémentaire sur le travail intérimaire. Rapport pour le ministre du travail et des affaires sociales sur l'introduction de critères sociaux dans les marchés publics.

Présidente de la Commission Consultative des Marchés des Organismes de Sécurité Sociale (2000-2006).

Membre du comité consultatif national d'éthique pour les sciences de la vie et de la santé (1993-1995).

Membre titulaire de l'Académie nationale des sciences d'Outre Mer (depuis 1994).

Fonctions ministérielles

Le 18 mai 1995, elle est nommée secrétaire d'État à la Recherche, fonction qu'elle exerce jusqu'au 7 novembre 1995.

&Oelig;uvres


- Les Femmes japonaises, Denoël, 1969
- Les Aventurières de Dieu, JC Lattes, 1993 nouvelle édition revue et corrigée. Perrin Tempus nov 2009
- Les Congrégations religieuses féminines hors d'Europe de Richelieu à nos jours, (thèse de doctorat d'État sous la direction de René Rémond) 4 tomes, Librairie de l'Inde éditeur, 1993
- Les Inventions du christianisme, Bayard, (sous la direction de René Rémond) 1999
- Histoire des Chrétiennes; l'Autre moitié de l'Évangile, Bayard oct 2008 2e édition février 2009 3e édition février 2010

Distinctions

- Officier de la Légion d'honneur
- Officier dans l'Ordre national du Mérite
- Prix de l'Académie des sciences d'Outre Mer (1994)
- Médaille de vermeil de l'Académie française (1994).

Plus d'informations : https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lisabeth_Dufourcq

Toutes les vidéos de Elisabeth Dufourcq