Au cours d'un bref entretien riche d'enseignements, il analyse le rapport des chrétiens, des juifs (la Kabbale) et des musulmans (le soufisme) à l'ésotérisme.