Michel Fromaget met en évidence cette occultation inhérente à notre civilisation moderne et nous démontre que la conception ternaire de l'homme (corps-âme-esprit) a non seulement plus de deux mille ans mais encore qu’elle est commune à toutes les grandes traditions d'Occident et d'Orient. En cela elle représente un pont entre nos différentes civilisations.
from_anthropologie_spirituelle_1from_anthropologie_spirituelle_2
Dans la première partie de son exposé, Michel Fromaget va d'abord éclaircir le concept fondamental de paradigme anthropologique. Qu’est-ce que la réalité pour un sujet contemplant un objet et essayant d’en déterminer les lois ? Quelle part de subjectivité ou d’ignorance entrave-t-elle son juste discernement ? En quoi les découvertes astronomiques ou scientifiques ont-elles modifiées nos paradigmes succésifs et lesquels furent-ils ?
Michel Fromaget va ensuite développer sa définition de l'anthropologie ternaire en analysant en détail chaque composante. Quel est le corps? Qu’est-ce que l'âme? Le corps peut-il vivre sans âme et vice-versa? Ces deux mondes appartiennent-ils au même niveau de réalité? Et l'esprit, dans le modèle ternaire, que désigne-t-il ? Le définir est-il aisé ? Quels rapports entretient l’esprit avec l’âme et avec le corps?
Dans la deuxième partie de son exposé, Michel Fromaget va retracer la conception ternaire de l'homme à travers les grandes civilisations : de la Grèce antique à l’extrême Orient, en passant par l'Inde, sans oublier l'Occident des premiers chrétiens : il nous montre ainsi avec talent et conviction l’universalité de l’anthropologie spirituelle.

Un exposé d’une durée totale de 80 min enregistré au Forum 104.