C'est cette seconde approche qu'Arouna Lipschitz va privilégier, fidèle à l’enseignement qu’elle propose, comme philosophe de la relation : la voie de l’amoureux.
L'arbre nous présente en fait deux types de spiritualité : l’une montante, transcendante, et l'autre descendante, immanente. L'évolution spirituelle d'un individu est liée à cette descente, l'involution précède l'évolution. Notre capacité à évoluer dépend de notre faculté à laisser la lumière descendre en nous, au Logos (ou verbe) de s'incarner. Arouna Lipschitz nous guide donc dans ce chemin royal du haut vers le bas, de la Couronne (Kéther)  au Royaume (Malkuth), du triangle de la transcendance à la Création elle-même, la Mère "d'en bas", l'immanence divine.
Dans cette descente, elle va tout particulièrement se concentrer sur les quatre triangles qui forment le carré central, c'est à dire les quatre régions de l'arbre qui constituent la prison de l'égo. Dans cette partie charnière intitulée « la porte des Hommes », nous sommes confrontés aux aléas du quotidien, à notre besoin de reconnaissance, de créativité, d'aimer, notre désir de fusion … bref le monde de la dualité et de tous ses tiraillements qui sont autant de boulets qui entrave la réalisation du Soi.
L’Arbre de Vie : un outil initiatique de croissance personnelleinitiatique de croissance personnelle
Pour Arouna Lipschitz, l'enjeu n'est donc pas de se fondre dans la lumière infinie mais d'arriver à la splendeur humaine. Pour cela il faut s'épanouir en tant que « sujet en relation », se mettre en cohérence avec ses désirs et fortifier son éthique personnelle. Car la voie de l'amoureux d'Arouna Lipschitz est une spiritualité qui vise la joie de vivre ici bas, ici et maintenant: Hic et Nunc.
Pour atteindre cette joie de vivre faut-il renoncer à l'Amour, à l’Autre « ce grand A barré »? Sur quels piliers de l’Arbre faut-il s’appuyer successivement pour favoriser la descente de l'incarnation? Comment l'arbre de vie se transforme-t-il en arbre de valeur, et comment ce dernier devient-il métaphore de la relation à soi-même?

Réponses d'Arouna Lipschitz dans cette conférence en deux parties d’une durée totale de 77 min, filmée au Forum 104 et organisée par l’association Le jardin des idées.