Réinterprétation de l'ésotérisme occidental en Turquie

Saviez-vous que les guildes de métiers dans l’empire ottoman - et le monde perse - avaient été structurées par des confréries soufies ? Il n’est dès lors pas étonnant de constater que dans les nombreux échanges qu’occasionna les  XIXème et XXème siècle,  l’ex « empire ottoman », devenu Turquie se passionna pour l’ésotérisme occidental. « Le regard des turcs fonctionna tout d’abord sur le mode la reconnaissance », nous dit Thierry Zarcone. Une reconnaissance d’un « quelque-chose » qui existait de manière endémique, chez eux, depuis fort longtemps. Ainsi le magnétisme animal ou le spiritisme d’Allan Kardec furent expérimentés  en 1920 à l’université d’Istanbul.

Pour visionner ce film ajoutez le au panier ou
abonnez-vous pour un accès à tout le catalogue !
46:04
Je m'abonne
À partir de 12 € / mois
15 €
Achat en VOD / 15 €

zarc_esoterisme1zarc_esoterisme2
Les amulettes, pierres-serpent connurent un regain d’intérêt. Le symbolisme des sociétés secrètes  occidentales telle que la franc-maçonnerie fut scruté, analysé et de nombreux turc se passionnèrent à l’idée de tisser un certain nombre d’analogie entre « Orient » et « Occident », « ésotérisme oriental » et « ésotérisme occidental ».
Par la suite, nous dit Thierry Zarcone, cette « reconnaissance » s’est muée en « réinterprétation »…
Réponses de Thierry Zarcone dans cet exposé de 47 min. enregistré lors du dernier Colloque Politica Hermetica à la Sorbonne (Paris).

Haut