Or si l’on fait l’effort de prendre un peu de recul, depuis la Renaissance, et la redécouverte de la philosophie alexandrine, puis de l’Egypte ancienne: l’interprétation de la sagesse divine, la Sophia, de l’abîme de Dieu ou du Dieu de colère ont donné lieu à de nombreuses interprétations (herméneutiques) passionnantes, d’une grande richesse, et dont le langage quelque peu oublié repose sur les mythes et les symboles.
caze_esoterismes1caze_esoterismes2
Pensez-vous que la Tradition, la transmission des réalités immuables, qui enseignent à l’homme ce qu’il a été, ce qu’il est, et ce qu’il va devenir prend souche à l’université ? Dans l’observation de la nature ? Dans la vie de tous les jours ? Ou dans différents cénacles initiatiques ? Difficile question où « celui qui sait se tait » mais néanmoins sur laquelle Antoine Faivre, Jean-Pierre Laurant et David Lucas vont tenter de nous éclairer...
caze_esoterismes3caze_esoterismes4
Souhaitez-vous parvenir à distinguer l’imaginaire , la folle du logis évoquée par Paracelse et Pascal de l’imagination créatrice chère à Böhme, Willermoz ou Corbin et qui permettrait d’accéder à des niveaux de réalités supérieures ?
caze_esoterismes5caze_esoterismes6
La rigueur scientifique du « rapport au texte » (Marsile Ficin, Pic de la Mirandole) s’oppose-t-elle à l’expérience extatique (Jean de la Croix, Ibn’Arabî, Jakob Böhme), ou bien ces deux voies sont-elles complémentaires ? Réponse de nos trois intervenants, dans cette table ronde de 55 minutes filmée au Forum 104 et animée par Michel Cazenave.