« Le culte des ancêtres, les initiations et la sorcellerie ont toujours leur place dans le quotidien de chaque africain » nous dit-il.

le bras pratiques 1le bras pratiques 2

Pour nuire à un rival : le prétendre homosexuel, franc-maçon ou sorcier de la nuit !

Jean-Luc Le Bras nous dresse ici un panorama des groupes ésotériques et pratiques sorcellaires présents en Afrique francophone.

Depuis la magie des campagnes, d’essence archaïque, jusqu’au raffinement des confréries soufies, sans oublier la franc-maçonnerie, il nous spécifie le poids de ces groupes et analyse leurs influences dans leurs sociétés respectives. Cela, tant sur un plan culturel que politique.

Si tous les pays abordés dans cette intervention sont francophones, ils n’ont en revanche pas la même religion : entre un Sénégal musulman et un Congo catholique, quelles variantes constate-t-on dans le traitement de ces « minorités spirituelles » ?

Eléments de réponses de Jean-Luc Le Bras, dans cet exposé enregistré lors des dernières journées Politica Hermetica que nous remercions.