Signe fixe, émissif, d'air : en clair, signe de pouvoir, d'expression, de participation. L'hémicycle social renvoie à une recherche croissante d'inclusivité.
La responsabilité de l'être Verseau est donc grande : à lui revient la charge de proclamer une identité sociale avec la même force que le Lion proclamait en son temps une identité individuelle. Ainsi, il est porteur de tous les espoirs de réalisation de l'humanité, à lui de pouvoir les incarner, à lui de savoir les partager.

bige sign 11verseau1bige sign 11verseau2

Son aptitude à percevoir l'avenir par-delà les brumes du présent lui confère l'aura d'un précurseur dans bien des domaines. En contrepartie, il est confronté à la solitude et à l'incompréhension des vivants de son temps où, déjà, il n'est plus. C'est un visionnaire, parfois un voyant, capable de déchiffrer l'avenir.
Son œuvre créatrice n'est souvent reconnue à sa juste valeur qu'après sa mort. L'originalité de ses vues prend un temps infini à percer dans la conscience de ses contemporains. Prophète, visionnaire, apôtre du renouveau, sa vie toute entière est en butte à l'incompréhension du public. Parfois, son attitude accentue cette situation : ne voulant ni maître ni discipline, il ne se donne pas la peine de faire œuvre de pédagogie. Trop occupé à voler le feu de la connaissance aux Dieux, il en confie parfois imprudemment la responsabilité aux humains immatures encore aveuglés par les pouvoirs du Moi, n'ayant pas encore sa vision de fraternité universelle et d'égalité pour tous...

© texte de Luc Bigé