De la transversalité des cycles en astrologie (mondiale, individuelle et groupes)

L’alternance du jour et de la nuit, les quatre saisons, le temps qui passe et qui glisse entre nos doigts : nous sommes immergés dans un océan de cycles. Des cycles qui jalonnent nos vies, tantôt calmes et apaisés, tantôt agités voire tempétueux… Yves Lenoble, célèbre astrologue, s’est spécialisé il y a trente ans sur la question des cycles en astrologie, cela en prolongeant les travaux de ses prédécesseurs Alexandre Ruperti, André Barbault et Jean-Pierre Nicola. Son souhait : que l’astrologie soit UNE. C’est-à-dire trouver à travers une hétérogénéité de surface, de courants différents, un principe unique.

Pour visionner ce film ajoutez le au panier ou
abonnez-vous pour un accès à tout le catalogue !
1:13:24
Je m'abonne
À partir de 12 € / mois
Achat en VOD / 15 €

Approcher cette unité – et globalité - se fait, selon Yves Lenoble, à travers la prise en compte de la « transversalité ». Une lecture multifactorielle (pan-astrologique pourrions-nous dire) associant l’astrologie individuelle, la mondiale, les transits, les cycles classiques.

leno trans 1leno trans 2

La Terre a des frères et sœurs, un adage que l’on oublie trop souvent.

Associer les techniques de « la mondiale » sur une personne, un couple, ou une entreprise, cela revient à identifier le ou les planètes fondatrices de ces sujets, et observer les prochains rendez-vous que ces planètes vont avoir, ensemble, à l’identique. Et cela quelque-soit le signe zodiacal concerné.
Dans cet entretien, Yves Lenoble nous cite des exemples très précis, issus de sa propre famille, de certains artistes (Serge Gainsbourg) ou d’entreprises bien connus (le Club Med, la maison Yves Saint Laurent).

leno trans 3leno trans 4

Pythagore affirmait que les nombres présidaient à la réalité, à sa suite Yves Lenoble se base lui-aussi sur une base arithmétique dans ces cycles astrologiques : deux, quatre, huit etc.

Souhaitez-vous comprendre pourquoi le cycle de Vénus dure huit ans ? Mars 15 ans ? Jupiter 12 ans ? Le couple Soleil-Lune 19 ans ? Vénus-Mars 32 ans ? Quelles incidences sur nos vies ?

Si « l’astrologie a pour objet le mystère » gageons que cet entretien, très riche, lève un peu le voile sur ce « mystère » et, à la suite des prévisions du regretté André Barbault (qui avait quand même annoncé la pandémie de 2020 en 1990) : 2026 marque un sursaut de vitalité et de recherches dans le monde astrologique ! 

Haut