L’astrologie au risque de la statistique : les travaux de Michel Gauquelin

Nous sommes au milieu du XXe siècle, une période marquée par l’essor des sciences humaines : sociologie, psychanalyse et des débuts de l’informatique. Différents psychologues et astrologues, se sont alors intéressés à la question de la « vérification » de l’Astrologie à travers ces nouveaux outils. Un examen critique, basé principalement sur la statistique, alors, elle-aussi, naissante. Parmi ces chercheurs, citons Paul Choisnard, Michel Gauquelin (épaulé de son épouse Françoise) et André Barbault.

Pour visionner ce film ajoutez le au panier ou
abonnez-vous pour un accès à tout le catalogue !
21:38
Je m'abonne
À partir de 12 € / mois
15 €
Achat en VOD / 15 €

Une recherche transdisciplinaire, exhaustive, visant à mettre en évidence – voire dissocier - « le réel objectif » de la relation « cosmos-psyché »… 

castille gauquelin 1castille gauquelin 2

Leur intention : faire ressortir les influences planétaires, tant sur un plan héréditaire, marial, socio-professionnel, que sur la naissance des enfants !

Ainsi, au cours de cette allocution, donnée lors de la Journée Hommage à André Barbault et organisée par l’école d’astrologie Agapè, Didier Castille nous dresse les grandes lignes de ces études.

Puisant sur les Soleils des époux, des descendants, des moments de conception donc de naissance : des centaines de milliers de profils ont été étudiés et analysés. Culminations et valorisation de Mars chez les sportifs et militaires, Saturne chez les savants et prêtres, Jupiter pour les politiques et comédiens, Didier Castille nous spécifie la méthodologie employée par ces différents chercheurs qui se sont succédés.

Souhaitez-vous découvrir les résultats de ces statistiques ?

Haut