Un système ouvert, souple, en perpétuel renouvellement, dont le maître mot demeure “l’art de la nuance” et qui a su s’adapter, traverser, plusieurs millénaires… Bref le contre-pied complet d’une certaine psychanalyse moderne et arrogante “qui tend à emprisonner les individus” ...

bige jung 1 1bige jung 1 2

Tout le travail de l’astrologue consiste à établir un récit qui fera “écho” avec l’âme de la personne. Et de cet écho naîtra la transformation.

Le thème apparaît donc comme le reflet de cet “Être essentiel”, du “Soi”, et son étude fournirait cette feuille de route, ce fil d’Ariane, qui permettrait de dérouler ce récit. Et le moment de la consultation formerait cet Eurêka unissant “une vision globale à une parole locale”, “le Moi du client et sa conscience objective restreinte, à une lecture plus vaste : surconscience, inconscient collectif et archétypes”.

Mais attention, point de Saint Graal en astrologie et encore moins de “blanc-seing” pour quiconque : toutes affirmations lapidaires, parfois brutales et de nature déterministes (malheureusement fréquentes) sont à éviter. Celles-ci contredisent en effet la nature évolutive de l’homme (vision qui caractérise l’astrologie humaniste, ndlr) et enfreignent la capacité profonde de tout-un-chacun à transcender les “signatures” de son thème natal, aussi prononcées soient-elles.

Car comme nous le rappelle Luc Bigé, ici,  en introduction, sentence qui peut être comprise comme le coup de sifflet qui marque “la fin de la récré” parmi les chamailleries qui émaillent parfois les astrologues entre eux : “on fait l’astrologie que l’on est”.

bige jung 1 3bige jung 1 4

Quelle est la nature de ce grand voyage auxquels Dieux et Mythes nous invitent ?

À travers l’étude de la disposition des planètes personnelles et transpersonnelles (“celles qui nous ouvrent au surconscient, à savoir Uranus, Neptune et Pluton”) ainsi que des Croix Solaires et des trois Lunes Noires, Luc Bigé nous offre ici un beau cadeau : identifier le chemin qui nous conduira vers notre “étoile”, “notre seul désir”, comme le décrit la tradition alchimique à travers la Licorne.
Un chemin héroïque qui nous mènera jusqu’à ce dragon qui garde farouchement ce trésor : l’ultime face-à-face avec Lilith. ...

Un exposé passionnant qui constitue un liminaire à une nouvelle collection d’exposés, collection intitulée “La vie de Carl Gustav Jung à la lueur de l’astrologie” dont les cinq films suivants paraîtront à un rythme mensuel, à compter de décembre 2018.