Le dragon des noeuds lunaires : une astrologie de l’événementiel au spirituel

Le Noeud Nord : masculin et bénéfique ? Le Noeud Sud : féminin et défavorable ? Bernard Duchatelle va ici grandement nuancer, et avec des arguments de poids, cette conception très dualiste et trop occidentale de l’astrologie. Bernard a vécu dix années en Inde. Là-bas, cette tête et cette queue du dragon, respectivement appelées Rahu et Ketu, constituent deux points très importants dans l’interprétation d’un thème. Au point que les hindous considèrent ces nœuds comme des planètes à part entière…

Pour visionner ce film ajoutez le au panier ou
abonnez-vous pour un accès à tout le catalogue !
59:27
Je m'abonne
À partir de 12 € / mois
15 €
Achat en VOD / 15 €

duchatel noeuds lune 1duchatel noeuds lune 2

Les projections mentales (lunaires) à l’épreuve du Soi (solaire).

"Les noeuds lunaires* symbolisent le croisement de nos deux luminaires, le Soleil et la Lune : une union entre ces deux astres dont l’influence est fondamentale !" nous-dit Bernard Duchatelle. Une symbolique qui a d’ailleurs inspiré de nombreux poètes, philosophes ou … alchimistes.

A l’instar de l’adage qui consiste à "purifier ce qui est vil", êtes-vous prêts à passer votre inclinaison instinctive de sécurité (la Lune) au crible de votre êtreté profonde (le Soleil) ?

Dans la lecture des nœuds lunaires que nous propose ici Bernard Duchatelle, il ne s’agit plus d’opposer un principe "favorable" à principe "défavorable", mais bien de s’interroger sur la nature profonde de l’attachement, voire même l’avidité (Nœud Nord) à un idéal de détachement (Nœud Sud).

Etre ou avoir ? Cosmos ou Ego ?

Face aux questions d’Anne Vernes, Bernard Duchatelle nous propose d’opérer cette bascule, de "l’évènementiel vers le spirituel" : un changement de notre regard, propice à une juste compréhension de nombreux phénomènes inexpliqués qui ont comme racine commune ce lien étrange qu’entretiennent "Psyché" et "monde manifesté". Un lien qui, telle la face cachée de la Lune, demeure invisible à nos yeux et s’opère loin de notre compréhension immédiate, mais reste bien présente...…

* rappelons que les nœuds lunaires sont les points de l'orbite de la Lune où celle-ci traverse l'écliptique, c’est-à-dire la trajectoire constatée du soleil dans le ciel, vu depuis la Terre

Haut