Eugène Canseliet nous a quitté en 1982 : qu’est devenu son héritage ?

Qui occupe la place laissée vacante par le départ du maitre ?

Un successeur aurait-il depuis été désigné : Caro, Dupuis, Barbault, Rivière, Burensteinas ?

C’est à ces questions que vont tenter de répondre Jean Artero, spécialiste de Julien Champagne, et Cédric Mannu, biographe d’Eugène Canseliet.

Eugène CanselietEugène Canseliet

Si les adeptes de l’Art Royal cultivent la cryptologie, usent à loisir la langue des oiseaux et se masquent volontiers derrière des surnoms mystiques ("les alchimistes se cachent derrière leur œuvre !"), on s’aperçoit que derrière cette respectable volonté d’égarer le curieux, le monde de l’alchimie demeure en fait le théâtre de rivalités inexplicables et violentes.

Cet Art, certes, propose d’atteindre des sommets vertigineux : celui de la transmutation, de la vie éternelle sur un plan symbolique. Mais ici-bas, il n’est que foire d’empoignes…. Comment expliquer le contraste des deux faces de cette médaille: l'un de ses côtés est merveilleux tandis que l’autre est très densément sombre... ?

Souhaitez-vous donc découvrir les raisons qui ont fait que l’héritage d’Eugène Canseliet a débuté en 1972, après son premier infarctus, soit dix ans avant sa mort ? Quels rapports unissaient la secte de magistes du Grand Lunaire aux Frères d’Héliopolis ?

Dépassant le cadre purement biographique de la succession d’Eugène Canseliet, nos deux intervenants ne manqueront pas de s’interroger sur les relations entre la forme, la matière et la Lumière….Ainsi que sur la complémentarité qui existerait entre la voie sèche et la voie humide…

Eugène CanselietEugène Canseliet Paracelse

Une vidéo passionnante, et exigeante, qui se place sous la tutelle de Paracelse qui nous rappelle que "nul ne transmute s’il n’est pas transmuté lui-même"….

Un adage que nous invitent à méditer Jean Artero, Cédric Mannu, autour de Jean Solis.