Vie et Œuvre d’Eugène Canseliet

Ceux qui pratiquent l’alchimie spirituelle se qualifient de philosophes, et les alchimistes opératifs de philosophes par le feu. Pour Fulcanelli et Eugène Canseliet, on ne peut être l’un sans l’autre: l’alchimie passe par le labeur et la prière, labor et ora donc par le lab-o ratoire !

Pour visionner ce film ajoutez le au panier ou
abonnez-vous pour un accès à tout le catalogue !
57:40
Je m'abonne
À partir de 12 € / mois
15 €
Achat en VOD / 15 €

Selon Jean Artero, Eugène Canseliet (1899-1982) fut le plus grand alchimiste du XXème siècle. Aucune biographie n’existe sur lui, nous avons donc demandé à cet auteur de tenter de combler cette lacune.
Eugène Canseliet fut l’ami et le disciple d’une autre grande figure de l’alchimie : Fulcanelli (1839- ?). Auteur de nombreux ouvrages de référence sur l’alchimie dont Canseliet fut le préfacier, Fulcanelli aurait, dit-on, réalisé la Pierre Philosophale. Réaliser la Pierre philosophale, c’est parvenir à séparer ce qui est pur de ce qui est impur, par strates successives de purification (définition de Martin Ruland). Réaliser cette transmutation confère à l’alchimiste le statut d’Adepte: il quitte sa sphère sociale, s’entoure d’anonymat et acquiert santé, richesse et Connaissance.


artero_eugene_canseliet_1 artero_eugene_canseliet_2

La première partie de cet exposé relate la vie d’Eugène Canseliet et ses relations avec Fulcanelli, la seconde tente de donner un aperçu de l’alchimie : une métaphysique expérimentale qui vise à réaliser l’union entre la science et la religion, c'est-à-dire de percevoir à travers les ténèbres de la substance matérielle la lumière du Créateur….
La Lumière a-t-elle le pouvoir de permuter les formes ?
Quel est le rôle de l’étain, de l’antimoine, de la prière dans la réalisation du Grand Œuvre ?
Un adeptat obtient-il la vie éternelle?
A vous de vous faire une idée dans cet exposé de 60 minutes et de méditer le credo de tous les alchimistes : « Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, pour accomplir les miracles d’une seule chose » (la Table d’Emeraude).

Haut