Yoga Nidrâ, du rêve à l’unité primordiale

Les origines de yoga-nidrâ sont incertaines. On trouve trace de cette pratique dans les traditions shivaïtes, vishnouïtes, védantiques, ou bouddhistes. Shiva comme Vishnou sont Seigneurs du sommeil. Le terme "nidrâ" recouvre plusieurs sens. Il désigne tantôt l’action de dormir, de s’endormir, tantôt le sommeil en général (paradoxal ou profond), la perte de conscience au sens ordinaire du terme, la disparition du mental ainsi que de toute vigilance.

Pour visionner ce film ajoutez le au panier ou
abonnez-vous pour un accès à tout le catalogue !
1:03:08
Je m'abonne
À partir de 12 € / mois
15 €
Achat en VOD / 15 €

Mais il désigne aussi la pleine conscience dans le sommeil profond, les rêves ou l’état de veille :

ainsi, il relève de la même nature que Shiva ou Vishnou.

rielh kesri yoga nidra 1rielh kesri yoga nidra 2
Le yoga-nidrâ, réfère alors directement à l’union avec cette Présence, ou plutôt, en sa reconnaissance. Il représente alors l’arrêt de la pensée discursive et associative et donc nous introduit à la qualité de pure conscience. La vigilance dans les différents états de la conscience (veille, rêve, sommeil profond) permet la saisie de ce qui demeure, le non-né, la "Conscience Je Suis".

En compagnie d’André Rielh et de Sadanand Kesri, souhaitez-vous saisir les particularités de ce Yoga, de cette Union ?

Haut