Géobiologie et lieux sacrés : le savoir perdu des anciens

Nos églises du moyen-âge seraient-elles des vestiges du néolithique ? Telle est la conviction que l'on peut se forger à la lecture du livre d'Alain Boudet "Le réseau énergétique des lieux sacrés" (2016, Ed. Véga). La surface de la terre est constellée de radiations électromagnétiques et cette réalité est reconnue par la science officielle. Ainsi, il y a mille ans environ, les chinois découvrirent l’attraction que le Pôle Nord pouvait exercer sur une aiguille de fer, ce qui permit d’élaborer les premières boussoles. Début XIXème, deux chercheurs allemands, Dietrich Georg Kieser et Franz Anton Mesmer, travaillèrent sur la question du tellurisme et du magnétisme animal…

Pour visionner ce film ajoutez le au panier ou
abonnez-vous pour un accès à tout le catalogue !
51:24
Je m'abonne
À partir de 12 € / mois
15 €
Achat en VOD / 15 €

L’homme « moderne » prenait alors conscience que son environnement était quadrillé de plusieurs courants électromagnétiques : des grilles rectilignes, fonction de la présence de certains minéraux, ou des lignes aléatoires, selon la présence de courants d’eau sous-terraines. Dès lors se posa la question, cruciale et passionnante : quelles sont les interactions et influences de ces « Lignes de Ley », de ces réseaux « Hartman », ou « Curry » sur l’homme ?

Là où la science officielle s’arrête, et là où les pionniers continuent.

boudet geobiologie 1boudet geobiologie 2
Il peut sembler assez cocasse pour l’homme moderne, lui qui dépense beaucoup d’argent pour anticiper les éruptions volcaniques, ne pas se perdre en voyageant, ou simplement bien se sentir chez lui (Feng-Shui / Domothérapie), de constater que les animaux (les oiseaux en particulier) ont déjà en eux toutes ces facultés…. Et cela d’une manière purement instinctuelle, en héritage génétique.

Les Anciens connaissaient-ils déjà ce que l’on a (re)découvert au XIXème ?

Plus cocasse encore, troublant même : tout laisse supposer que nos « anciens » étaient aussi dotés de ce « sixième sens » un peu particulier, puisqu’ils ont disposé tous leurs lieux de cultes, précisément, en fonction de ces lignes énergétiques. Sinon comment expliquer la récurrence du choix de leurs emplacements ?

Au fil des millénaires, aurions-nous perdu ce don ?

Homme moderne : il faut que tu comprennes que beaucoup de choses d’ordre immatérielle influencent ta vie de ton premier souffle à ton dernier. Citons au hasard tes émotions, tes pensées, tes rêves, ton « écosystème », etc…. Descend donc un peu de ton piédestal matérialiste et avec humilité (humus veut dire terre) écoute le message que Dame Nature susurre à tes oreilles depuis des millénaires !

Haut