Le tombeau de Talpiot

En 1980, Un tombeau est découvert accidentellement sur la colline de Talpiot dans la banlieue de Jérusalem lors de travaux de construction. Les fouilles confiées à l'Israel Antiquities Authority (IAA) mettent alors à jour 10 ossuaires dont 6 portent des inscriptions mentionnant entre autre les noms de Jacques, Joseph, Jésus et Marie. Bien que les archéologues considèrent qu'il n'y a pas assez de preuves pour établir un lien avec Jésus de Nazareth, la question est ouverte.
Le film documentaire de James Cameron, diffusé en 2007, relance le débat. Ce tombeau est-il celui du Christ et de la sainte famille ?

Pour visionner ce film ajoutez le au panier ou
abonnez-vous pour un accès à tout le catalogue !
41:18
Je m'abonne
À partir de 12 € / mois
15 €
Achat en VOD / 15 €

deghaye_tombeau_talpiot_1deghaye_tombeau_talpiot_2

Tel qu'il est gravé en hébreu sur l'ossuaire attribué à la Vierge dans le documentaire, le nom de Marie comporte une exception scripturaire qui n'apparaît qu'une seule fois dans l'écriture hébraïque de l'Ancien Testament. On la trouve en Isaïe, dans une prophétie annonçant la venue d'un Fils, souverain du peuple hébreu. 

André Deghaye s'est penché sur le mystère de la relation entre ces deux anomalies scripturaires. Quel rapport existe-t-il entre Marie et la prophétie d'Isaïe ? Que peut bien signifier cette anomalie scripturaire du nom de Marie? Réponse dans cette conférence vidéo de 41 minutes.

Haut