Combien de voix ces artistes entendent-ils ?

Si Hildegarde de Bingen n’évoquera n’avoir entendu toute sa vie qu’une seule voix, sommes-nous en droit de penser que celle-ci vient du Ciel et de l’identifier comme provenance divine ?

Devons-nous rallier la présence d’une seule et même voix à la mystique pure et le cas de « voix plurielles » - comme dans le cas d’Augustin Lesage- à l’hallucination ?

La mystique, dans son expression picturale, serait-elle « une mise en ordre » et l’hallucination placée sous le signe de la coupure, de la dissociation ?
mystique dans son expression picturaleles peintres médiums

Trouve-t-on des signes annonciateurs de leurs dons ?

Comment expliquer que tous ces artistes ont en commun cette « posture d’ignorance » c'est-à-dire que leurs œuvres ne sont pas la restitution d’un savoir accumulé mais au contraire le fait d’autodidactes complets dont l’exécution ne relève, selon leurs propres termes,  que d’une fonction d’intermédiaire ?

Quelles sont les parties en présence : délires psychotiques ? Présence Divine ?

ternoy_mystique_3ternoy_mystique_4

Quelles analogies biographiques pouvons-nous établir entre tous ces différents peintres ?

Leurs œuvres portent-elles la trace de « signatures » communes ?

A vous de vous faire une idée dans cet exposé de 60 minutes filmé au Collège des Bernardins  dans le cadre d’un hommage au Peintre T'ANG HAYWEN  organisé par Madame Hélène de Laguérie