La Symbolique des lettres hébraïques 6: Pe, Tsadi, Qof, Resh, Shin et Tav

Simone de Beauvoir en déclarant « on ne nait pas femme, on le devient » n’aurait-elle en fait que paraphrasé, en d’autres circonstances il est vrai, la lettre hébraïque Qof (« le chat de l’aiguille », ou « le boyau étroit d’où il n’y a pas de retour possible») qui nous rappelle «qu’on ne nait pas Homme, on le devient » ? Difficile renonciation à la tentation de superficialité, aux contingences du temps que chaque époque donnée propose d’embrasser goulument, assortie de sa kyrielle de satisfactions éphémères mais accompagnée de ce sentiment tragique et empoisonnant  « qu’on ne vit pour rien »….

Pour visionner ce film ajoutez le au panier ou
abonnez-vous pour un accès à tout le catalogue !
30:29
Je m'abonne
À partir de 12 € / mois
15 €
Achat en VOD / 15 €

L’antidote ne se trouverait-elle pas dans la lettre précédente, comme souvent dans l’alphabet hébraïque qui se place dans une logique circulaire et non linéaire, en  Tsadi, le harpon, qui nous exhorte à considérer avec la même compassion notre face sombre ET notre face lumineuse ?


lalo_6_pe_tsadi_qof1lalo_6_pe_tsadi_qof2

Pour Frank Lalou « l’unicité d’un homme (ou d’une femme) repose sur l’acceptation de ces deux pôles, sur l’unicité de ces deux entités prétendument antagonistes que sont Hokmah et Binah : l’intelligence globalisante et l’intelligence discursive, dichotomique.


lalo_6_pe_tsadi_qof3lalo_6_pe_tsadi_qof4

Accepter l’humilité, voire l’humiliation, en son sens premier : un retour à la terre (Humus = terre) n’est-ce pas une voie de réintégration dans ce que les théosophes nommèrent un retour à l’Adam Primordial (Adama=la terre) ?

Réponse de notre maître kabbaliste, calligraphe, (et par ailleurs, Homme Extraordinaire! ndlr) dans ce sixième et dernier volet consacré au symbolisme aux lettres hébraïques. Un exposé de 30 minutes, filmé au Forum Forum 104.

Haut