Langage pur, langage impur

Dans un monde de plus en plus globalisé, nous sommes actuellement contraints de confronter nos différences, nos perceptions, nos rationalités et d'accepter, par l'utilisation qui est aujourd'hui faite du langage, les différentes formes de contradiction ainsi que de désaccord et de différenciation.  Dans cet exposé, Paul Ghils  en partant du mythe de l'origine (d'une parole sacralisée considérée comme disant le monde dans son ensemble, un monde qui se veut homogène), montre comment cette conception uniformisante est, en partie, toujours en vogue aujourd'hui. 

Pour visionner ce film ajoutez le au panier ou
abonnez-vous pour un accès à tout le catalogue !
17:57
Je m'abonne
À partir de 12 € / mois
15 €
Achat en VOD / 15 €

A commencer par les théories liées au substrat biologique du langage. A cette vision, il oppose une pragmatique de la contradiction qui intègre le rationnel, l'affectif, le communautaire et le linguistique. Et plus spécifiquement tous les "dynamismes qui sous-tendent ce pluralisme logique, dont les principes essentiels sont le dialogal, le dialogique/polyphonique et une forme de procéduralisation marquée par l'incertitude de l'objet et l'indécision du sujet"...
Cette conférence (18 min) a été enregistrée à l’Unesco lors du Colloque « A la confluence de deux cultures : Lupasco aujourd’hui »  et organisée par Basarab Nicolescu (CIRET).

Haut