Le symbolisme du corps humain

"Nous sommes divins" nous dit Annick de Souzenelle. Dieu est corps et esprit; il s'incarne en l'homme. Le corps humain est à l'image du corps divin tel que nous l'enseigne l'arbre de vie kabbalistique. Vivant et parlant, il transmet l'exigence de croissance du noyau de l'être dont chacune des cellules est porteuse et dont chacune est faite pour en libérer l'énergie. Sans quoi il souffre.

Pour visionner ce film ajoutez le au panier ou
abonnez-vous pour un accès à tout le catalogue !
41:57
Je m'abonne
À partir de 12 € / mois
15 €
Achat en VOD / 15 €

En effet, perturbé, désorienté, il parle au niveau de l'organe signifiant l'origine du trouble et le manifestant. La maladie a donc un sens; elle est fondatrice de l'identité ontologique de l'être. Doté d'une part divine, l'homme est ainsi appelé à conquérir des mondes; il est voué à assumer ses énergies, les nommer, les travailler, les canaliser, endosser son corps divin, son modèle ultime, et atteindre l'amour.

Haut