La chercheuse Aude Lucas propose ici une analyse de la transgression de motifs oniriques classiques dans la littérature chinoise de divertissement du XVIIIe siècle, en s’appuyant sur des récits ayant pour thèmes les examens mandarinaux, les enquêtes judiciaires et la réflexion sur l’opposition entre prédestination et libre arbitre.

lucas aude reve chine 1lucas aude reve chine 2

Le rêve : fiction narrative ou irruption du surnaturel ?

Pour chacun de ces thèmes, Aude Lucas propose tout d’abord un exemple d’histoire dans lequel l’interprétation du rêve est, de façon très classique, suivie d’une réalisation effective, puis un autre exemple, dans lequel l’interprétation onirique est impossible ou « ne mène à rien ».

lucas aude reve chine 3lucas aude reve chine 4

Etat de sommeil, de vigile ou d'ébriété ?

Aude Lucas s’interroge également sur la possible remise en question de la valeur-même du rêve, « dont la tradition faillit parfois à elle-même ». L’ensemble de la présentation offre par ailleurs une brève introduction à l’imaginaire chinois du rêve, avec ses codes et motifs communs.
Un exposé enregistré lors des XIVe Journées Corbin, à laquelle nous adressons nos remerciements.