La Dame à la licorne, ode à l’éternité

« Ces six tapisseries nous font entrer dans un autre espace-temps ! ». Jacqueline Kelen manie le verbe avec rectitude, exigence et simplicité, à l’image de cet unicorne (mâle ou femelle d’ailleurs ?), cette licorne, qui plane en maître au-dessus de notre imaginaire depuis des temps immémoriaux. Prenant à rebrousse-poil une lecture rationaliste et limitative de ces tapisseries qui consisterait à n’y voir qu’une série d’illustrations de nos « cinq sens », Jacqueline Kelen nous propose une interprétation symbolique de ces six stations, au cours desquelles, finalement, « la question de nos cinq sens est largement dépassée »…

Pour visionner ce film ajoutez le au panier ou
abonnez-vous pour un accès à tout le catalogue !
50:47
Je m'abonne
À partir de 12 € / mois
Achat en VOD / 15 €

Elle dressera ainsi des correspondances subtiles entre les différents règnes et cette d’Âme du Haut-désir. Autant de clés nécessaires pour accéder à ce Royaume, cette tente, dont le voile se lève dans le VIe tableau…

kelen dame 1kelen dame 2

« Plus l’être humain fait silence, s’affine, plus il sera perceptible à une autre dimension »

Avant de traverser ce voile des apparences, de dépasser ces pulsions matérielles, encore faut-il les savourer à leur juste mesure. « C’est ce en quoi la grâce répondra, ou non » nous précise-t-elle.

kelen dame 3kelen dame 4bisG

« Les mystiques, contrairement aux visionnaires, sont des êtres de l’écoute… »

Ouie, odorat, goût, toucher, vue sont ainsi interprétés différemment du sens habituel que nous leur conférons : « la vue c’est la luxure », « le goût c’est la Sapiens », « le toucher c’est l’insaisissable ! »

Souhaitez-vous répondre aux invitations que nous proposent les cinq premiers tableaux, et tenter de résoudre la fameuse énigme du sixième « A mon seul Désir » ? Et que signiie ce « I » en capitale qui suit cette phrase et auquel personne ne prête attention ?

Haut