Le corps initiatique

L'occident chrétien s'est beaucoup méfié de ce qui rapprochait l'homme de son animalité.

D'où la "diabolisation" du corps, siège des instincts, chez de nombreux penseurs.

Idem pour l'occident moderne qui le tient pour inférieur au progrès et à la raison technicienne.

A l'heure ou le corps reprend ses droits au même titre que l'émotionnel et l'imaginaire, Frédéric Vincent s'est interrogé sur le sujet.

Pour visionner ce film ajoutez le au panier ou
abonnez-vous pour un accès à tout le catalogue !
45:30
Je m'abonne
À partir de 12 € / mois
15 €
Achat en VOD / 15 €

Le corps permet à l'homme tout à la fois de sentir, de toucher et d'agir sur l'espace qui l'entoure et de le transformer en espace social et culturel, ainsi que de donner un sens à son existence.

Dans la sphère initiatique, il est l'objet de marquages, de poses et de gestes rituéliques.

Objet de transformation, il est tout à la fois l'outil et l'oeuvre. Il devient un espace où peut survenir le "Réel", où peut se vivre le mystère du sacré.

A l'image du macrocosme, il est une porte sur l'au-delà. Que savons-nous sur le corps ?

Quel rôle joue-t-il dans les sociétés initiatiques?

Réponse de l'auteur dans cette vidéo conférence de 45 minutes.

Haut