Cette science constitue pourtant le socle culturel, spirituel même, de notre civilisation et son ignorance est certainement à l’origine du malaise contemporain. Selon vous, les messages contenus dans ces symboles pourraient-ils être un remède efficace au spleen ambiant, et rassasier ceux et celles qui ont "soif de sens" ? Affirmatif, nous-répond ici Stéphan Levacher. Mais encore faut-il savoir les décrypter.

levacher sentier initiatique 1levacher sentier initiatique 2

La carte, le territoire … et le mode d’emploi !

Stéphan Levacher se définit comme herméneute, c’est-à-dire que sa spécialité, c’est de savoir "lire les images". Pour ce faire, il n’hésite pas à aller dans les profondeurs et méandres de la psyché humaine pour y trouver leurs véritables significations. Dans sa besace de "spéléologue" un peu particulier, on trouve différents outils: l’histoire, l’anthropologie, la religion, l’art et la psychologie des profondeurs…
Ainsi, en plein cœur de Paris, il a remis à jour un sentier "initiatique" oublié depuis plus d’un siècle : il part du pied de la butte Montmartre (Eglise Notre Dame de Lorette) et relie, après moult étapes symboliques, neuf médaillons alchimiques au Sacré-Cœur. Un fil d’Ariane à travers les âges où la figure de Marie est omniprésente : une Vierge qui, selon la lecture de chacun, peut être considérée dans son élément religieux (icono-statique) ou, plus encore, être perçue dans une logique dynamique de purification. Ces deux approches, l’une statique et contemplative, l’autre mouvante et "remuante", ne s’opposent pas ; elles sont complémentaires mêmes.

levacher sentier initiatique 3levacher sentier initiatique 4
Pour Stéphan Levacher, l’intérêt de ce chemin se situe principalement dans son pouvoir de transformation intérieure, d’opérativité. Il nous propose ici de le découvrir, et d’approcher ce feu secret, cher aux alchimistes, "qui est à l’origine de toute chose et pourtant invisible à nos yeux"…
Souhaitez-vous, à sa suite, découvrir cet amoncellement de symboles "qui ne relève pas du hasard", suivre leur progression, et honorer ainsi la connaissance des bâtisseurs parisiens tant sur la période légendaire (Saint-Denis) que dans les années 1822-1919, période durant laquelle la butte Montmartre connut ses grands réaménagements ?