1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Libre et de bonnes mœurs. L’expression consacrée est devenue si courante en Franc-Maçonnerie que peu s’interrogent sur son sens initiatique, seul le sens profane est entendu.
Pourtant ce seul mot, "libre", indique l’essence d’une voie initiatique :

"La liberté, nous dit l’auteur, est tout d’abord celle du choix. A ce titre, elle est une puissance qui a guidé l’être jusqu’à la porte du temple. Maître Eckhart en parle ainsi : "Il est dans l’âme une puissance, qui n’est liée, ni au temps, ni à la chair, qui émane de l’esprit, reste dans l’esprit, et est absolument spirituelle." Le sens de la liberté naît de l’être lorsqu’il choisit de ne plus subir sa vie et de s’affranchir de ses conditionnements en s’engageant sur un chemin d’éveil de la conscience. C’est cette liberté de choix spirituel qui est reconnue à la porte du temple. Mais "la fine pointe de l’âme", comme la nomme Maître Eckhart, libre par son origine céleste, a besoin d’être dégagée de la matérialité et de l’ignorance. Elle a besoin d’être révélée, à travers des actes de nature à s’inscrire dans la vie du temple. Il en est de même des "bonnes mœurs".

Gaëlle Charpentier prend appui sur les textes maçonniques fondamentaux pour redonner vie à cette expression. Son propos est illustré par de nombreuses citations de personnalités maçonniques. Ethique, bienveillance, reconnaissance, cœur fidèle, "voir" … sont quelques-uns des points qui jalonnent le chemin initiatique et encadrent la recherche d’une axialité avec ce rappel essentiel : "Dieu écrit droit avec des courbes.". La compréhension de cet adage maçonnique permet d’éviter les identifications mortifères de ceux qui croient détenir une vérité et surtout de pénétrer le mode paradoxal qui permet de traverser les formes, de pressentir, atteindre et expérimenter le centre de toute chose.
Notre phrase initiale, Libre et de bonnes mœurs, déployée en tous ses sens, permet de saisir l’intention et l’orient de la queste qui est toujours libertaire.
"Nul ne peut percevoir l’esprit de la Tradition sans la vivre. Ce qui est inhérent à la quête initiatique est l’expérimentation de la pensée spirituelle et du monde des symboles. Cette’ expérimentation est un chemin qui s’claire au fur et à mesure qu’il est parcouru et libère la conscience des Frères et Sœurs. Cette ouverture des consciences se fait grâce à l’apport de différentes traditions qui permettent d’approfondir le sens des symboles. Il ne s’agit pas de mélanger ou de lister ce que chaque courant traditionnel enseigne mais d’en croiser le sens profond.
Le chant de la Sagesse est composé de ce qui a été trouvé et rassemblé par les Frères et les Sœurs. (…) Une loge initiatique permet l’assemblage des pensées spirituelles issues de tous et toutes à partir d’un même symbole, et offre de vivre à chacun et chacune, un dépassement qui conduit à la liberté."
MdV Editeur, 16 bd Saint-Germain, 75005 Paris, France.
www.mdv-editeur.fr