Le Graal des franc-maçons, leur "secret des secrets" : l’Arcana Arcanorum

"La mythologie gréco-égyptienne contient les secrets de la nature !" nous dit Patrick Rivière. Ainsi à l’instar de la philosophie stoïcienne qui exhortait ses praticiens à des exercices de méditation conduisant à vivre "en accord avec la nature et la raison", Patrick Rivière nous invite à remonter à ce qu’il considère être la source principielle de l’Initiation, à savoir le dieu gréco-égyptien Thot Hermès.

 La tradition Hermétique dans la Franc-Maçonnerie La tradition Hermétique dans la Franc-Maçonnerie

Ainsi, au fil de différents pays, la France naturellement, mais aussi l’Ecosse avec la loge Kilwinning, l’Allemagne avec la Stricte Observance Templière, l’Italie avec Garibaldi et Cagliostro, au fil des différents rites qui composent la Franc-maconnerie, Rite Ecossais Ancien et Accepté, Rite Ecossais Rectifié, Misraïm puis Memphis-Misraïm, Patrick Rivière nous rappelle la constance de la sagesse trine.

Corps, Ame, Esprit

Une sagesse que l’on peut lire sur un plan alchimique "Soufre, Sel, Mercure" - la métaboliser dans une perspective anthropomorphique "Corps, Ame, Esprit" - la lire de manière allégorique "Force, Sagesse et Beauté" - ou plus communément la rattacher à ta trinité chrétienne.

Patrick Rivière se plait à lever le voile, étymologiquement "dévoiler" la carapace sensible qui nous écarte des réalités intelligibles.

Dans son exposé, il n’omettra pas de souligner l’importance que certains groupes qu’il qualifie de paramaçonniques, telles que la Rose-Croix d’Or, le Baron Tschoudy, le Cosmopolite, ou encore Les Illuminés d’Avignon ont pu avoir dans la recherche et la réactualisation de ces mystères gréco-égyptiens. Le livre "les Fables égyptiennes et grecques dévoilées" de Dom Pernety figure en bonne place dans les nombreuses références qu’il cite.

Patrick Rivière ira même jusqu’à nous révéler une caractéristique inédite de la lettre "G" qui trône au milieu de l’Etoile Flamboyante, symbole emblématique de la franc-maçonnerie.

Bien que notre auteur se base sur des historiens de renom (Jean-Marie Ragon, René le Forestier), certaines des perspectives qu’il octroie à la franc-maçonnerie ("la réalisation du corps de gloire", "la communication éonnique") ne manqueront pas de surprendre les jeunes maçons, ou de faire littéralement tomber de leur chaise les plus anciens, tenants d’une maçonnerie immuable et rationnelle (andersonnienne ?).

Quoiqu’il en soit, Patrick Rivière nous démontre ici que malgré les tentatives appuyées des thuriféraires de la pensée unique : la franc-maçonnerie se conjugue au pluriel ; et comme dit l’adage : la maison de mon père comporte de nombreuses demeures…. !