Dans la continuité de nos exposés consacrés à Etienne Morin, filmés depuis le Grand Orient de France, Pierre Mollier s’attache à nous présenter ici « l’après Etienne Morin » et la postérité du « Rite de Perfection ». Contre toute-attente, Pierre Mollier contredit l'idée communément établie parmi les historiens et francs-maçons : ce rituel n’a pas disparu de France après le départ de Morin. Il lui a même survécu.

mollier rite perfection 1mollier rite perfection 2

Est-il possible d’établir un ordonnancement des hauts-grades maçonniques ? Doit-on parler de « Rite de Perfection » ou de « Maçonnerie de Perfection » ?

Pierre Mollier militera ainsi vers un élargissement du concept strict de « Rite » de Perfection vers une évocation plus globale de « Maçonnerie » de perfection, incluant ainsi certains usages des hauts-grades établis au fil du temps. Il s’interrogera, aussi, sur le possible établissement d'une typologie / grille de tous ces (hauts) grades dont le florilège des noms et leur lyrisme « très XVIIIème » ne doit pas nous faire oublier que l’homme, depuis ses premiers pas, s’interroge sur son êtreté profonde.

« Qui-suis-je ? D’où viens-je ? Que se passera t-il après ma mort ? ».
Des invariants, passionnants, qu’un certain état d’esprit « moderne » tend férocement à dénigrer ou éviter ; et dont la Franc-Maçonnerie tente, époques après époques, de se faire le témoin, ou l'écho.

Avez-vous ainsi envie de vous plonger dans cette histoire peu connue de la Franc-Maçonnerie ? Mieux connaitre les manuscrits Baylod et Francken


Enregistrement effectué lors du colloque « Etienne Morin, 1717-1771, un homme aux sources de l’Écossisme ». Remerciements au Grand Collège des Rites Ecossais du Grand Orient de France, ainsi qu’au réalisateur Michel Robin.