"Puisque la vie est magique : osons la pensée magique"

Dernières vidéos

Notre sélection

Corps

Âme

Esprit

Le Grand Maître Architecte de Percy John Harvey

Nous retrouvons avec plaisir Percy John Harvey pour cette analyse d’un grade clé dans la construction ou reconstruction du Temple. « Les Loges de Perfection, nous dit-il, comportent trois étapes importantes du Rite : la première étape de ce cycle initiatique concernait le grade de Maître Secret (4e degré), la présente seconde étape correspond au 12e degré, Grand Maître Architecte, tandis que la dernière étape portera sur le grade de Chevalier de Royal-Arche (13e degré), qui se trouve associée au 14e degré pour clôturer le cycle de Perfection. » « Le projet des Loges de Perfection se fonde sur l’histoire de la construction du premier Temple de Jérusalem et sur la recherche de la Parole perdue. 

Le Grand Maître Architecte poursuit la construction en exerçant pleinement l’Art Royal grâce à sa connaissance de l’architecture acquise lors des degrés précédents et par sa maîtrise de l’Etui de mathématique. »

Percy John Harvey retrace le parcours initiatique qui précède ce 12e degré qui constitue après les grades de vengeance, la reprise de l’œuvre d’édification du Temple en vue de son achèvement.

« Le Grand Maître Architecte dispose maintenant des moyens lui permettant de pleinement exercer l’Art du trait par la maîtrise de l’Etui de mathématique. »

Percy John Harvey étudie le tuileur du grade, le bijou du grade, nous rappelle les cinq ordres d’architecture avant de nous introduire à cet étui de mathématique composé de sept instruments de géométrie, indispensables à l’art du trait. Il désigne les dix-neuf arts et sciences du Grand Maître Architecte et les douze qualités de l’architecte. Cet ensemble posé, il peut alors aborder l’achèvement du Temple, de son troisième étage et du Saint des Saints.

Il n’est pas question dans ce livre des rapports entre le Temple de Salomon et le Temple de l’homme et des correspondances entre les salles du Temple et les organes ou parties du corps humain en vue de l’édification d’un corps de Gloire. Ce sera donc au lecteur d’établir ces correspondances.

L’ouvrage, comme toujours très bien illustré et de construction très pédagogique, met en évidence le sens de ce degré si important du Régime Ecossais Ancien et Accepté.