Menu
banniere02.jpg

Lundi dernier

Prométhée dans un thème de naissance 6 /6

Prométhée dans un thème de naissance 6 /6

 
6 février 2016

L’astrologie peut paraitre compliquée de prime abord. Pourtant, il n’en est rien ! En effet, juxtaposer ces astres, ces signes, avec un mythe "fondateur" dont le profil psychologique est connu de chacun d’entre nous, permet de mieux comprendre cette mécanique et surtout ses enjeux… Cette succession, qui n’est pas le fruit du hasard, ces aspects géométriques plus ou moins harmonieux donnent des outils de compréhension d’une grande richesse. Des clés simples et peu onéreuses, comparées au jargon clinique des psys et leurs systèmes souvent "à tiroir"... Une vision é-mouvante de l’homme qui renvoie clairement à la poíêsis grecque : action de faire et création.


Jésus thaumaturge - Enquête sur l

Jésus thaumaturge - Enquête sur l'homme et ses miracles

 
6 février 2016

Souhaitez-vous découvrir en quoi consiste la parapsychologie, la métapsychique ? Notamment la complémentarité de ces deux sciences ? A travers la figure de Jésus "sujet psi hors du commun", selon les termes de Bertrand Méheust, l’auteur nous propose ici une analyse détaillée des capacités de prophétie, de vision à distance et de guérison de Jésus, cela sous l’angle des sciences psychiques.


Top 3

Le Tarot de Thoth d’Aleister Crowley

 
1 février 2016

Le Tarot de Thoth d’Aleister Crowley

"Jusqu’à présent, la France a ignoré l’œuvre d’Aleister Crowley, alors qu’elle représente un véritable continent de la pensée ésotérique !" nous confie Philippe Pissier, avec une pointe d’amertume, lui qui travaille sur son œuvre depuis plus de vingt ans. Aleister Crowley (1875-1947), citoyen d’origine britannique, est issu d’une famille protestante. Alors qu’il se destinait initialement à une carrière scientifique, dans la chimie, il décida d’embrasser avec passion – et une certaine folie – les voies pratiques de l’occultisme : tantra, tarot, théurgie. Tout cela accompagné d’un usage immodéré pour tous les psychotropes disponibles à son époque.


Les grands mythes de l’évolution psychique

 
1 février 2016

Les grands mythes de l’évolution psychique

"Jung a postulé l’existence d’une psyché objective qui obéit aux mêmes lois que celles de la physique !" affirme Lily Jattiot, psychanalyste et auteur. Lily, dont les travaux ont souvent abordé la subtile dynamique qui unissent-et-opposent, toute-à-la-fois, "logique et sentiment", "raison et cœur", "masculin et féminin" nous livre ici deux axes de réflexion d’une importance capitale. Premièrement, elle s’interroge sur le paradoxe suivant : lorsqu’une personne entame un travail sur elle-même, elle est amenée à traverser les couches successives de son histoire personnelle, descendre au plus profond d’elle-même. 


Accueillir et déployer ses émotions pour guérir

 
25 janvier 2016

Accueillir et déployer ses émotions pour guérir

"Les thérapies transpersonnelles vont chercher un matériel inaccessible par la parole !" affirme Djohar Si Ahmed. En effet, si les sciences dures permettent d’édicter un certain nombre de lois régissant notre monde matériel, ce désir d’établir des process reproductibles ne peut malheureusement pas être satisfait dans le champ des études de la psyché…. Ceci, au grand dam des partisans de cette volonté diabolique qui consisteraient à "plaquer de la mécanique sur de l’humain". 


Nous devons à Corinne Sombrun une série très intéressante d’ouvrages sur le chamanisme : Journal d’une apprentie chamane qui relate sa rencontre avec un chamanisme amazonien, Mon initiation chez les chamanes et Les tribulations d’une chamane à Paris qui rendent compte de sa découverte d’un chamanisme mongol.

Dans Sur les pas de Geronimo, elle raconte sa rencontre avec Harlyn Geronimo, petit fils du héros de la résistance Apache.
D’autre part, elle a permis l’adoption d’un protocole de recherche sur la transe chamanique mongole en collaboration avec des chercheurs en neuro-sciences nord-américains et français.
Ce nouveau livre est une étape de plus dans son cheminement chamanique et dans une aventure spirituelle bouleversante qu’elle souhaite faire partager à tous ceux qui demeurent à l’écoute de leur propre nature.
Corinne Sombrun nous parle cette fois d’un peuple en voie de disparition, le « peuple des rennes », l’ethnie mongole nomade des Tsataans, sédentarisée par force en 1957 et qui n’a retrouvé ses rennes qu’avec le retrait des troupes de l’ex-URSS.
Enseignée par Enkhetuya, une chamane de cette ethnie, Corinne Sombrun va accéder à la culture de ce peuple, à ses traditions, adopter son mode de vie pour mieux témoigner d’un art de vivre et d’une sagesse de la nature que la modernité mondialisée veut lui arracher. Elle restitue le parcours chaotique du « peuple des rennes » depuis la date fatidique de 1957 à travers la vie d’Enkhetuya.
C’est toute la problématique entre tradition et modernité qui est mise en scène, non sans violence et cruauté, dans cette histoire. Loin des concepts creux des universitaires ou intellectuels qui se sont emparés de cette problématique sans jamais avoir dormi une fois à la belle étoile, Corinne Sombrun demeure au plus près des corps, là où les esprits se manifestent, pour nous faire pénétrer dans les arcanes de mondes autres où les temps se replient et se déplient selon un autre mode que notre temps linéaire, où l’être est intime avec la nature, s’en nourrit autant qu’il la nourrit. En clair-obscur, c’est aussi notre propre mode de vie qui est interrogé, sa toxicité qui est mise en évidence.
Rites et cérémonies gardent l’ordre du monde. Face à un monde défait, qui exclut et sépare là où la tradition inclut et rassemble, Enkhetuya devra mettre en œuvre les puissances anciennes qui l’habitent sous de nouvelles modalités répondant aux « normes » de la modernité, de l’ogre du marché et de la science.
Ce livre très vivant, très instructif, porteur d’une beauté certaine, qui nous invite à réfléchir sur nous-mêmes et nos « œuvres », laisse cependant une trace d’espoir, certes mince, de voir cet héritage de tradition et d’amour perdurer.

 


Editions Albin Michel, 22 rue Huyghens, 75014 Paris.
www.albin michel.fr

Source: la Lettre du Crocodile