Menu
banniere01.jpg

Lundi dernier

Prométhée dans un thème de naissance 6 /6

Prométhée dans un thème de naissance 6 /6

 
6 février 2016

L’astrologie peut paraitre compliquée de prime abord. Pourtant, il n’en est rien ! En effet, juxtaposer ces astres, ces signes, avec un mythe "fondateur" dont le profil psychologique est connu de chacun d’entre nous, permet de mieux comprendre cette mécanique et surtout ses enjeux… Cette succession, qui n’est pas le fruit du hasard, ces aspects géométriques plus ou moins harmonieux donnent des outils de compréhension d’une grande richesse. Des clés simples et peu onéreuses, comparées au jargon clinique des psys et leurs systèmes souvent "à tiroir"... Une vision é-mouvante de l’homme qui renvoie clairement à la poíêsis grecque : action de faire et création.


Jésus thaumaturge - Enquête sur l

Jésus thaumaturge - Enquête sur l'homme et ses miracles

 
6 février 2016

Souhaitez-vous découvrir en quoi consiste la parapsychologie, la métapsychique ? Notamment la complémentarité de ces deux sciences ? A travers la figure de Jésus "sujet psi hors du commun", selon les termes de Bertrand Méheust, l’auteur nous propose ici une analyse détaillée des capacités de prophétie, de vision à distance et de guérison de Jésus, cela sous l’angle des sciences psychiques.


Top 3

Le Tarot de Thoth d’Aleister Crowley

 
1 février 2016

Le Tarot de Thoth d’Aleister Crowley

"Jusqu’à présent, la France a ignoré l’œuvre d’Aleister Crowley, alors qu’elle représente un véritable continent de la pensée ésotérique !" nous confie Philippe Pissier, avec une pointe d’amertume, lui qui travaille sur son œuvre depuis plus de vingt ans. Aleister Crowley (1875-1947), citoyen d’origine britannique, est issu d’une famille protestante. Alors qu’il se destinait initialement à une carrière scientifique, dans la chimie, il décida d’embrasser avec passion – et une certaine folie – les voies pratiques de l’occultisme : tantra, tarot, théurgie. Tout cela accompagné d’un usage immodéré pour tous les psychotropes disponibles à son époque.


Les grands mythes de l’évolution psychique

 
1 février 2016

Les grands mythes de l’évolution psychique

"Jung a postulé l’existence d’une psyché objective qui obéit aux mêmes lois que celles de la physique !" affirme Lily Jattiot, psychanalyste et auteur. Lily, dont les travaux ont souvent abordé la subtile dynamique qui unissent-et-opposent, toute-à-la-fois, "logique et sentiment", "raison et cœur", "masculin et féminin" nous livre ici deux axes de réflexion d’une importance capitale. Premièrement, elle s’interroge sur le paradoxe suivant : lorsqu’une personne entame un travail sur elle-même, elle est amenée à traverser les couches successives de son histoire personnelle, descendre au plus profond d’elle-même. 


Accueillir et déployer ses émotions pour guérir

 
25 janvier 2016

Accueillir et déployer ses émotions pour guérir

"Les thérapies transpersonnelles vont chercher un matériel inaccessible par la parole !" affirme Djohar Si Ahmed. En effet, si les sciences dures permettent d’édicter un certain nombre de lois régissant notre monde matériel, ce désir d’établir des process reproductibles ne peut malheureusement pas être satisfait dans le champ des études de la psyché…. Ceci, au grand dam des partisans de cette volonté diabolique qui consisteraient à "plaquer de la mécanique sur de l’humain". 


Sous la direction avisée de Clément Rosereau, Le Miroir d’Isis qui vient de fêter ses dix ans poursuit son oeuvre de Tradition. 

Sommaire : Editorial CdL - Marsile Ficin et le chant orphique par C. de Laveleye - Y a-t-il quelque chose dans l’air? Par Eléonore d’Hooghvorst - Eloge de la légèreté par A. Charpentier - Lilith la rebelle de C. Van Gallebaert - De la foi parfaite selon saint Macaire par T. d’Oultremont - Quelques commentaires taoïstes selon Léon Wieger par C. Rosereau - Le dehors et le dedans de C. Rosereau -La doctrine des Pères de la tradition (6) par C. Froidebise - Le Cosmopolite à la lumière du Message Retrouvé par C. Rosereau - Coups de coeur du Miroir d’Isis : J. Kelen et A. Lepage par C. de Laveleye - Dessins inédits de Louis Cattiaux – Etc.
Nous reprenons ici quelques extraits de l’excellent et très complet travail de Claude Van Gallebaert consacré à Lilith :
« Lilith est souvent représentée sous la forme d’une femme-serpent, au corps couvert d’écailles. Parfois elle est assimilée au serpent de la Genèse, qui est aussi le serpent de l’Initiation et de la Connaissance. Lilith, l'« esprit rebelle », figure donc le modèle de l’Initiatrice, du serpent tellurique et aussi de la Grande Déesse Mère telle qu’elle fut adorée dans l’Egypte ancienne ou dans la religion minoenne, en Crète, jusqu’en 1500 avant J-C.
C’est d’ailleurs, on l’a vu, Bélial qui la surnomme « Celle qui savait », donc l’Initiatrice, celle qui a la Connaissance, la Gnose. Or Bélial est pour l’Eglise chrétienne le souvenir des cultes de l’Antiquité. On voit l’équation : Connaissance, Initiation, Gnose = Serpent, Bélial, Lilith (les forces démoniaques). (…)
Lilith représente les ténèbres, l’obscurité, le noir, la Lune, est entourée du même mystère que les Vierges Noires du Moyen Âge, qu’Isis, Kali, Sarah la noire ou Marie l’Egyptienne. Leurs lieux de cultes étaient d’ailleurs souvent établis sur l’emplacement d’anciens sites initiatiques : nous retrouvons là le lien qui unit les anciennes déesses de vie, de mort et de fécondité aux puissantes énergies associées aux forces telluriques, et donc à des cultes bien antérieurs au christianisme.
Sous un angle plus symbolique, ces personnages ou ces divinités sont les hiérophantes d’une science secrète. Le noir n’est-il pas la première couleur du Grand-Œuvre alchimique, représentant la phase de séparation et de dissolution de la matière ? Pour les alchimistes, ceci constitue une partie très délicate du Grand Œuvre : elle symbolise, entre autres, les épreuves de l’esprit se libérant des préjugés. »


Le Miroir d’Isis,
Clément Rosereau,
54 bis rue d’Angleterre,
F-59870 Marchiennes, France.

 

Source: La Lettre du Crocodile