Hervé Péjaudier et Alexandre Guillemoz sont tous deux tombés amoureux de la Corée. Ce territoire, paradoxalement surnommée "le pays du matin calme", a connu une histoire bien agitée, coincée et ballotée au gré des siècles entre ses deux voisins "très envahissants" : la Chine et le Japon. Depuis 1948 d’ailleurs, cette nation est scindée en deux parties, et chacune s’observe en chien de faïence. Un funeste encrier, dans lequel l’homme (avec un petit "h") trempe bien souvent sa plume, pour écrire sa petite histoire (bis)… En dépit de ce flot d’agitations horizontales, subsiste en Corée un îlot de Tradition: son chamanisme. Un chamanisme qu’Hervé Péjaudier décrit, comme "émanation même de l’esprit coréen".

guillemoz chamanisme coréenguillemoz chamanisme coréen

Un chamanisme exclusivement exercé par les femmes !

Il existe en Corée deux types de chamanes, celles qui exercent ce métier par hérédité, et les autres qui ont été "inspirées par les esprits". Chose plutôt rare dans ce milieu, qui demeure totalement en marge de la société coréenne, les quelques hommes qui exercent la profession de "mudang" (chamane) sont habillés comme des femmes et sont – sans exception – homosexuels.

guillemoz chamanisme coréenguillemoz chamanisme coréen

A la lumière de la vie et des écrits* de Madame Keum-hwa Kim, dont Alexandre Guillemoz fut le "fils anthropologue adoptif" et Hervé Péjaudier le traducteur, souhaitez-vous pénétrer ce monde surprenant de ce femmes qui parlent "aux dix-mille esprits" ?

Eléments de réponse d’Alexandre Guillemoz et de Hervé Péjaudier dans cet interview menée par Daniel Shoushi.

La Chamane à l'éventail, récit de vie d'une mudang coréenne (Ed. Imago, 2010)

Partager le bonheur, dénouer la rancoeur - Récit de la chamane aux dix mille esprits (Ed. Imago, 2015)