Inaccessible au premier abord, en particulier pour ceux qui tentent de la rationaliser ou de la systématiser, la pensée d'Ibn 'Arabî se différencie de celles d'autres mystiques musulmans car elle prône la cohérence absolue entre la loi et la voie; la lettre ne s’oppose nullement à l’esprit, et au contraire c’est dans la lettre que réside la voie intérieure de l’islam c’est à dire son ésotérisme.

De par la fécondité exceptionnelle de l’œuvre d'Ibn 'Arabî, qui rédigeait sous dictée automatique, ses détracteurs ne voient dans celle-ci qu'un fouillis difficile à démêler. Pourtant, grâce à l’ acsèse et l’approfondissement, elle se révèle être cohérente et d’une grande force, en particulier si on la met en perspective avec le Coran. Pour Ibn 'Arabî, le Coran est une invitation au parcours spirituel que l'homme doit parcourir pour réintégrer l'état originel, celui de l'homme universel dont le Prophète est l'exemple. Pour Ibn 'Arabî, la sainteté c'est l'accès aux noms divins et aux significations cachées du Coran, lesquels ne dévient pas du sens littéral et lui confèrent même une portée revivifiée.
peno_themes_ibn_arabi_1peno_themes_ibn_arabi_2
Dans cet exposé de 47 minutes, Dominique Abdallah Penot évoque les grands thèmes de l’oeuvre de ce maître incomparable que fut Ibn 'Arabî. Il nous restitue l'homme, le sage, en le mettant en perspective avec son temps, sa postérité… ainsi que ses détracteurs (
Ibn Taymiyyah puis  Mohammed ibn Abd el-Wahhâb qui initia par la suite le courant de pensée  wahhabite).