Menu
banniere.jpg
A+ A A-

Le signe de la Balance

 
9,90€

Résumé

L'être imprégné des énergies Balance cherche à épouser le bon ton de sa communauté. Il se fond dans le savoir-vivre local, arborant parfois un masque de gentillesse et de prévenance disproportionné par rapport aux circonstances.

Lire la suite....

L'être imprégné des énergies Balance cherche à épouser le bon ton de sa communauté. Il se fond dans le savoir-vivre local, arborant parfois un masque de gentillesse et de prévenance disproportionné par rapport aux circonstances. En effet, cette impulsion socialisante non-encore maîtrisée le pousse à se dévouer pour ce qu'il croit devoir faire. A tel point que, parfois, il est tenté de trop en faire par peur de paraître égoïste aux yeux de ses pairs. Dans ces conditions on comprendra aisément que les signes sociaux, et plus particulièrement la Balance, aient besoin des autres pour vivre pleinement leurs potentialités. Au fond, l'individu reste encore peu sûr de ses capacités relationnelles, il a besoin d'être rassuré quant à l'image sociale qu'il donne. Il multiplie les avances tout en s'engageant à pas de loup, très circonspect devant les enthousiasmes débordants. Cette position, à la jonction de deux hémicycles, l'amène à rechercher un équilibre instable entre le cœur et la raison, l'individu et la société, l'engagement et la distance. L'être, parfois profondément marqué par ce dilemme intérieur, n'en laissera jamais rien paraître, si ce n'est par de fréquentes hésitations sur la voie à suivre. Impuissante et paralysée face à un conflit, la Balance use de tout son charme pour éviter qu'un éboulis ne devienne avalanche. Elle voudrait vivre dans un univers de bien-être où les tensions sont reléguées au rang d'archaïsmes barbares ; un monde où la haine, la guerre et les rapports dominant/dominé ne sont que souvenirs d'une époque lointaine disparue à jamais.

bige sign 7balance1bige sign 7balance2


Tout individu Balance rappelle à sa façon le grand message d'une société idéale possible sur terre. Il rêve secrètement de participer à un groupe parfait où régneraient justice et vérité. L'espoir d'une telle communauté à cœur transparent, représentée par une relation privilégiée, une famille, une association ou l'humanité entière, nourrit son inspiration et donne sens à ses efforts. Nous rencontrons ici l'idéal du couple si cher à ce signe. Il adore partager avec un ou une ami(e) privilégié(e) les nuances subtiles de ses sentiments. Ayant besoin de l'échange avec autrui pour se sentir exister, il souffre rapidement de la solitude. S'il lui arrive de se retirer dans sa tour d'ivoire ce n'est pas par goût comme le Capricorne, mais plutôt parce que, blessé dans son idéal, il se sent mal dans les compromissions et les "magouilles" du monde. Au fond de son cœur il espère toujours la venue de l'âme sœur, son autre moitié, avec qui il pourrait - croit-il - devenir totalement efficace et actif. Mais la synthèse des signes, l'oméga du devenir, n'a de sens qu'au centre du zodiaque, pas dans l'une de ses douze stations.
Au niveau socioculturel, la Balance se laisse guider par l'instinct en satisfaisant son désir d'apaisement. Le "juste milieu", sis loin des extrêmes et solidement arrimé aux convenances, devient sa bouée de sauvetage. Entre chèvre et chou la Balance se garde bien de prendre parti, animée de la sincère conviction que tout est vrai, selon la perspective où l'on se place. Certes ! Mais une bien faible distance sépare parfois la tiédeur (temporiser un engagement) de l'opportunisme (donner raison au dernier qui a parlé).
Une période de réorientation ponctue le contrôle conscient de l'énergie Balance. Jusqu'à présent l'être s'accordait avec les valeurs de sa communauté et vibrait aux harmoniques des raffinements de la civilisation. Ayant pris conscience de ses dons en suivant sa pente naturelle, parfois jusqu'au culte de l'apparence, charge à lui, maintenant, de les utiliser de façon créatrice. Non contente de rechercher la beauté, la vérité, la justice, la Balance en devient l'auteur. Habile décoratrice, elle a l'art d'établir une atmosphère agréable avec très peu de choses. L'esprit de conciliation devient tact et diplomatie. Elle se découvre alors, presque avec surprise, des qualités d'organisatrice de groupe, sachant équilibrer à merveille les interventions de tous. Très sensible à l'injustice, l'individu Balance s'efforce d'apporter l'équité partout où il le peut, selon sa sphère d'influence. Un partage en deux est toujours composé de deux moitiés égales. Selon le contexte thématique, il portera parfois un grand intérêt à la législation et au système judiciaire qu'il s'efforcera d'appliquer (Capricorne), d'améliorer (Sagittaire) ou de réformer (Verseau).
Son attitude de référence ? Peser choses et gens en fonction de leur valeur sociale. Ici s'élaborent les standards moraux, la distinction entre les choses "qui se font" et celles "qui ne se font pas" ; ceux-ci trouveront une expression quasi-automatique dans le savoir-vivre du Sagittaire, et auront force de loi ou de devoir, la loi intérieure, en Capricorne.
Le dilemme entre le "moi" et le "toi", entre une inconvenance à étaler son égoïsme et un désir de plaire parfois complaisant, s'estompe progressivement au profit du "nous". L'individu Balance découvre la possibilité d'une action concertée pour la réalisation d'un avenir plus qu'individuel.
Après avoir démontré sa capacité de commander (Lion) et de servir (Vierge) la personnalité cherche à présent en toutes circonstances l'action juste, génératrice d'une plus grande paix entre individus, groupes et nations. Une paix dynamique, basée sur d'incessants échanges, dont la plus-value procure richesse et bien-être à tous les participants. Œuvrer pour l'établissement d'une véritable coopération humaine implique une transformation de ses vues - de la discussion jaillit la lumière, dit l'adage - mais aussi le développement, encore embryonnaire, d'une perception globale des situations. Coopérer est bien plus que simplement opérer en suivant son instinct ou même son idéal : la relation devient le moteur, mais aussi le frein, de toute évolution. Cette dynamique de la relation, la Balance en est l'apôtre, à tel point qu'elle est capable de se sacrifier pour elle.
L'énergie Balance offre l'occasion d'une véritable repolarisation de la conscience. Après l'auto-affirmation du Lion et l'autocritique de la Vierge naît l'auto-consécration à l'humanité. Les motivations qui procurent sens à son existence ne prennent plus racine dans les aspirations du moi à être plus grand, plus fort, plus généreux : elles s'enracinent dans un sentiment de participation à un tout plus vaste. Mais participer pleinement n'est pas chose facile ! Il faut découvrir ses harmoniques intérieures et oser les amplifier sans heurts de sorte qu'elles ne soient plus simplement l'écho feutré de la symphonie plus ou moins discordante du monde extérieur. Ce sont ces discordances qui devraient l'orienter vers la recherche et l'expression du ton juste. Pour être à l'aise dans le monde, il ne suffit pas d'en porter le masque pas plus qu'il ne suffit de se laisser aller au gré des suggestions d'autrui. Cela demande une véritable authenticité avec soi-même née de la réalisation profonde d'être dépositaire d'énergies qui ne lui appartiennent pas. Sans cela, le moment du cosmos qui s'incarne dans une vie humaine si éphémère retourne, au moment de la mort, dans le chaos des forces subjectives indifférenciées.
"Amour", telle est la clé qui ouvre la porte de la nouvelle Jérusalem. Chaque chose devient chargée de sens simplement par la qualité du regard porté sur elle. Souvenez-vous de Midas, capable de changer en or tout ce qu'il touchait : de même, la Balance a l'art de rendre elle-même, donc lumineuse, la plus petite parcelle d'existence qui gravite dans sa sphère d'influence. L'amour de la Balance, c'est cet amour "qui est profondément calme, serein, qui n'appelle pas de réponse passionnée, qui reste amour même si la réponse semble indifférente ou lointaine, qui est un véritable don, un partage plus de ce que l'on est que de ce que l'on a "(Rudhyar). C'est la Divine Indifférence de celui qui sait apprécier la valeur de toutes les expériences sans n’en rejeter aucune, sans n’en juger aucune.

Texte de Luc Bigé ©

 

Vidéos associées

Le signe de la Vierge 5,90€
Le signe du Lion 9,90€
Le signe du Cancer 9,90€
Le signe des Gémeaux 9,90€
Géométrie du monde du ciel et monde du sens 9,90€