La modernité techno-industrielle, si prédatrice et indifférente à l’égard du milieu naturel, se retrouve aujourd’hui au banc des accusés, au même titre que la plupart des religions qui auraient longtemps cautionné ses pratiques dévastatrices en conférant à l’homme un rôle dominateur. Aujourd’hui, face à l’ampleur de la crise, un mouvement se fait jour qui révèle un renouvellement profond de la “théologie de la nature”, notamment dans les religions monothéistes. Un événement qu’un Martin Heidegger avait annoncé en affirmant qu’à l’âge de la technoscience, “seul un Dieu peut nous sauver”. 

ultr religion 1ultr religion 2

En prêtant voix à différentes traditions, Michel-Maxime Egger et Bernard Chevilliat tenteront de définir quel est le degré de conscience écologique des religions et quel pourrait être leur rôle dans la mise en œuvre d’une nouvelle éthique de la terre….
Une émission réalisée en partenariat avec la revue "Ultreïa !", et animée par Sébastien Morgan.